• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
2 MINUTES À SEPANG
Paris, le 13 décembre 2019

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...

Imprimer

Pour la première fois de son histoire, le championnat du monde d'endurance moto (EWC) fait étape ce week-end sur le magnifique circuit de Sepang (Malaisie). En plus d'être la deuxième compétition de la saison 2019/2020, cette nouvelle épreuve de 8 heures est aussi la manche qualificative pour la finale à Suzuka !

Comme aux 8 heures japonaises, quelques grands noms de la vitesse moto s'alignent sur cette première édition des 8H de Sepang. Avec une moyenne au tour de 2'04.429, Franco Morbidelli, Hafizh Syahrin et Michael van der Mark étaient l'équipage le plus rapide des essais qualificatifs.

Grâce à ses prestigieux pilotes, la R1 n°21 du Yamaha Sepang Racing devançait à domicile la Fireblade de l'écurie FCC TSR Honda France pilotée par Josh Hook, Freddy Foray et Mike di Meglio (2'05.146), la R1 n°7 du YART emmenée par le duo Broc Parkes et Niccolo Canepa (2'05.830), la S1000RR n°37 du BMW Motorrad World Endurance Team montée par Ilya Mykhalchyk et Markus Reiterberger (2'05.944) et la R1 n°333 VRD Igol Pierret Experiences chevauchée par Florian Atl, Florian Marino et Xavier Simeon (2'06.102).

La ZX-10RR n°1 (championne du monde en titre !) de Webike SRC Kawasaki France pilotée par Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa échouait à quelques centièmes de seconde du Top 5. Mais pour la Kawa comme pour les dix premières motos de la feuille des temps, tout était à refaire sur un seul tour lancé...

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Vainqueur de l'épreuve d'ouverture du championnat 2019/2020 (un mémorable et tempétueux Bol d'Or, rappelez-vous !), le SERT n'a pas décroché son ticket pour l'épreuve de Superpole. Vincent Philippe - qui dispute en Malaisie sa dernière compétition -, Etienne Masson et Gregg Black partiront demain de la 11ème place sur la grille.

"Bien sûr que nous aurions adoré entrer dans le Top 10, mais nous devons rester concentrés sur la course", relativise le nouveau boss Damien Saulnier, ravi de sa collaboration avec Yoshimura et Dunlop. "Nous avons bien travaillé pour retrouver une bonne base pour la moto et c'est rassurant". C'est même le plus important en endurance !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Le SERT sera suivi des premiers équipages Superstock extrêmement performants : les japonais du Tone RT Syncedge 4413 BMW (!), premiers de la catégorie SST aux 8 Heures de Suzuka 2019, et les italo-suisso-français de Moto Ain sur Yamaha, vainqueur de la coupe du monde FIM d'Endurance la saison dernière. Rien que ça !

Une super épreuve de Superpole

Courte et intense, la Superpole "by night" a vu s'élancer tour à tour le meilleur pilote de chaque équipe du Top 10. La plus belle performance revient sans doute au thaïlandais Somkiat Chantra, qui a réussi à propulser son team Honda Asia Dream Racing with Showa de la neuvième à la deuxième place sur la grille !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Dernier pilote à prendre la piste, la vedette italienne Franco Morbidelli n'a pas eu à forcer son talent pour décrocher la pole position : aux commandes de la Yamaha officielle, le coéquipier de Fabio Quartararo (en MotoGP) a bouclé les 5,543 km du tracé malais en 2' 04.647. En qualifs, le poulain de Valentino Rossi était descendu sous les 2' 04.

"C'est toujours bon de se qualifier en pole, mais c'est aussi amusant de le faire comme ils le font ici en EWC, avec un unique tour, seul sur la piste, pour réaliser le meilleur temps", observe le n°21 en endurance comme en Grand Prix Moto !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

"Le format fait clairement monter l'adrénaline, lorsqu'on essaie de tirer le maximum de vitesse de la moto", décrit le pilote italo-brésilien. "Demain, nous profiterons de la journée de repos avant de reprendre la piste samedi".

Franco participera alors à sa première course d'endurance mais il pourra compter sur l'expérience de son coéquipier "Magic Michael", vainqueur à quatre reprises des 8 Heures de Suzuka : en 2013 et 2014 sur Honda Fireblade, en 2017 et 2018 sur Yamaha R1.

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Battu d'un rien (44 millièmes de seconde !) par son confrère asiatique, le F.C.C. TSR Honda France doit finalement se contenter de la troisième place sur la grille. "Notre objectif pour la course est d'aller chercher une deuxième place ou une victoire", prévient le patron Masakazu Fujii.

"Aujourd’hui grâce à notre résultat en qualification nous marquons déjà trois points au championnat, ce qui nous permet déjà de remonter à la neuvième place au championnat du monde. C’est un bon début", se réjouit le japonais.

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Le champion SRC Kawasaki France peut se féliciter de la prestation de Jérémy Guarnoni qui lui a fait gagner deux places sur la grille ! "Nous n’avions jamais disputé de Superpole car la seule autre course qui l'inclut dans son règlement est Suzuka, une épreuve qui ne nous permet pas de rentrer dans le Top 10", souligne Gilles Stafler.

Le team manager des Verts était satisfait de la sixième place collective de ses pilotes, "mais la bonne surprise est venue de Jérémy qui récompense tout le travail accompli par toute l'équipe depuis le début de la semaine. Au passage, nous sommes crédités de 2 points grâce à cette superbe performance".

La pluie au programme de samedi...

Le team manager Kawasaki n'oublie pas de remercier "Pirelli dont la qualité des pneumatiques nous sera bien utile, surtout en cas de changement d'adhérence... Car il ne faut surtout pas s'enflammer, les fortes pluies annoncées samedi risquent de jouer les trouble-fête !", prévient Stafler.

La cinquième place a été très disputée : 2 dixièmes de secondes seulement séparent l'équipe officielle BMW, le YART et l'ERC qui fait ses débuts en compagnie de la Ducati. Les fans de Randy de Puniet espérait un peu mieux de sa part, étant donné qu'il connait le circuit sur le bout des gants... mais doit se faire à sa nouvelle moto !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

"C'est normal que nous n'ayons pas pu passer autant de temps sur la piste, cela ne m'a pas surpris", commente le n°14 français. "Mais la base est là, comme nous l'avons prouvé en entrant dans le Top 10. Nous avons une bonne vitesse à cette étape du nouveau projet". L'essentiel est maintenant d'enchaîner les tours !

Deuxième du Bol d'Or en septembre et huitième des qualifs, l'équipe polonaise partira finalement de la 10ème place en raison de la chute de Gino Rea (voir la vidéo des chutes aux essais ci-dessous). Le pilote anglais ne s'est heureusement pas fait mal et sera au départ demain.

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Kenny Foray a été moins chanceux : "j'aurais préféré vous informer que les qualifications se passaient bien, mais malheureusement j'ai chuté hier soir aux essais de nuit sur une piste délicate et je ne suis pas apte à continuer le week-end". Pour la première fois de sa carrière, l'officiel BMW doit déclarer forfait : il laisse à ses coéquipiers Markus et Ilya le soin de mener la BMW n°37 le plus haut possible.

Les pilotes d'endurance moto reprendront la piste demain à 9h (2h du matin en France) pour le warm-up et le départ de course sera donné à 13h (6h heure française) : "le soleil se couche vers 19h à cette saison en Malaisie", précisent les organisateurs... Si bien que "la fin de course se disputera de nuit sous les projecteurs du Sepang International Circuit". Quel team brillera alors le plus et l'emportera ? Restez connectés !

8H de Sepang 2019 : la grille de départ

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

8H de Sepang 2019 : temps forts des qualifications

8H de Sepang 2019 : chutes durant les essais

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...