• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
2 MINUTES À SEPANG
Paris, le 13 décembre 2019

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...

Imprimer

Pour la première fois de son histoire, le championnat du monde d'endurance moto (EWC) fait étape ce week-end sur le magnifique circuit de Sepang (Malaisie). En plus d'être la deuxième compétition de la saison 2019/2020, cette nouvelle épreuve de 8 heures est aussi la manche qualificative pour la finale à Suzuka !

Comme aux 8 heures japonaises, quelques grands noms de la vitesse moto s'alignent sur cette première édition des 8H de Sepang. Avec une moyenne au tour de 2'04.429, Franco Morbidelli, Hafizh Syahrin et Michael van der Mark étaient l'équipage le plus rapide des essais qualificatifs.

Grâce à ses prestigieux pilotes, la R1 n°21 du Yamaha Sepang Racing devançait à domicile la Fireblade de l'écurie FCC TSR Honda France pilotée par Josh Hook, Freddy Foray et Mike di Meglio (2'05.146), la R1 n°7 du YART emmenée par le duo Broc Parkes et Niccolo Canepa (2'05.830), la S1000RR n°37 du BMW Motorrad World Endurance Team montée par Ilya Mykhalchyk et Markus Reiterberger (2'05.944) et la R1 n°333 VRD Igol Pierret Experiences chevauchée par Florian Atl, Florian Marino et Xavier Simeon (2'06.102).

La ZX-10RR n°1 (championne du monde en titre !) de Webike SRC Kawasaki France pilotée par Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa échouait à quelques centièmes de seconde du Top 5. Mais pour la Kawa comme pour les dix premières motos de la feuille des temps, tout était à refaire sur un seul tour lancé...

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Vainqueur de l'épreuve d'ouverture du championnat 2019/2020 (un mémorable et tempétueux Bol d'Or, rappelez-vous !), le SERT n'a pas décroché son ticket pour l'épreuve de Superpole. Vincent Philippe - qui dispute en Malaisie sa dernière compétition -, Etienne Masson et Gregg Black partiront demain de la 11ème place sur la grille.

"Bien sûr que nous aurions adoré entrer dans le Top 10, mais nous devons rester concentrés sur la course", relativise le nouveau boss Damien Saulnier, ravi de sa collaboration avec Yoshimura et Dunlop. "Nous avons bien travaillé pour retrouver une bonne base pour la moto et c'est rassurant". C'est même le plus important en endurance !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Le SERT sera suivi des premiers équipages Superstock extrêmement performants : les japonais du Tone RT Syncedge 4413 BMW (!), premiers de la catégorie SST aux 8 Heures de Suzuka 2019, et les italo-suisso-français de Moto Ain sur Yamaha, vainqueur de la coupe du monde FIM d'Endurance la saison dernière. Rien que ça !

Une super épreuve de Superpole

Courte et intense, la Superpole "by night" a vu s'élancer tour à tour le meilleur pilote de chaque équipe du Top 10. La plus belle performance revient sans doute au thaïlandais Somkiat Chantra, qui a réussi à propulser son team Honda Asia Dream Racing with Showa de la neuvième à la deuxième place sur la grille !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Dernier pilote à prendre la piste, la vedette italienne Franco Morbidelli n'a pas eu à forcer son talent pour décrocher la pole position : aux commandes de la Yamaha officielle, le coéquipier de Fabio Quartararo (en MotoGP) a bouclé les 5,543 km du tracé malais en 2' 04.647. En qualifs, le poulain de Valentino Rossi était descendu sous les 2' 04.

"C'est toujours bon de se qualifier en pole, mais c'est aussi amusant de le faire comme ils le font ici en EWC, avec un unique tour, seul sur la piste, pour réaliser le meilleur temps", observe le n°21 en endurance comme en Grand Prix Moto !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

"Le format fait clairement monter l'adrénaline, lorsqu'on essaie de tirer le maximum de vitesse de la moto", décrit le pilote italo-brésilien. "Demain, nous profiterons de la journée de repos avant de reprendre la piste samedi".

Franco participera alors à sa première course d'endurance mais il pourra compter sur l'expérience de son coéquipier "Magic Michael", vainqueur à quatre reprises des 8 Heures de Suzuka : en 2013 et 2014 sur Honda Fireblade, en 2017 et 2018 sur Yamaha R1.

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Battu d'un rien (44 millièmes de seconde !) par son confrère asiatique, le F.C.C. TSR Honda France doit finalement se contenter de la troisième place sur la grille. "Notre objectif pour la course est d'aller chercher une deuxième place ou une victoire", prévient le patron Masakazu Fujii.

"Aujourd’hui grâce à notre résultat en qualification nous marquons déjà trois points au championnat, ce qui nous permet déjà de remonter à la neuvième place au championnat du monde. C’est un bon début", se réjouit le japonais.

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Le champion SRC Kawasaki France peut se féliciter de la prestation de Jérémy Guarnoni qui lui a fait gagner deux places sur la grille ! "Nous n’avions jamais disputé de Superpole car la seule autre course qui l'inclut dans son règlement est Suzuka, une épreuve qui ne nous permet pas de rentrer dans le Top 10", souligne Gilles Stafler.

Le team manager des Verts était satisfait de la sixième place collective de ses pilotes, "mais la bonne surprise est venue de Jérémy qui récompense tout le travail accompli par toute l'équipe depuis le début de la semaine. Au passage, nous sommes crédités de 2 points grâce à cette superbe performance".

La pluie au programme de samedi...

Le team manager Kawasaki n'oublie pas de remercier "Pirelli dont la qualité des pneumatiques nous sera bien utile, surtout en cas de changement d'adhérence... Car il ne faut surtout pas s'enflammer, les fortes pluies annoncées samedi risquent de jouer les trouble-fête !", prévient Stafler.

La cinquième place a été très disputée : 2 dixièmes de secondes seulement séparent l'équipe officielle BMW, le YART et l'ERC qui fait ses débuts en compagnie de la Ducati. Les fans de Randy de Puniet espérait un peu mieux de sa part, étant donné qu'il connait le circuit sur le bout des gants... mais doit se faire à sa nouvelle moto !

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

"C'est normal que nous n'ayons pas pu passer autant de temps sur la piste, cela ne m'a pas surpris", commente le n°14 français. "Mais la base est là, comme nous l'avons prouvé en entrant dans le Top 10. Nous avons une bonne vitesse à cette étape du nouveau projet". L'essentiel est maintenant d'enchaîner les tours !

Deuxième du Bol d'Or en septembre et huitième des qualifs, l'équipe polonaise partira finalement de la 10ème place en raison de la chute de Gino Rea (voir la vidéo des chutes aux essais ci-dessous). Le pilote anglais ne s'est heureusement pas fait mal et sera au départ demain.

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

Kenny Foray a été moins chanceux : "j'aurais préféré vous informer que les qualifications se passaient bien, mais malheureusement j'ai chuté hier soir aux essais de nuit sur une piste délicate et je ne suis pas apte à continuer le week-end". Pour la première fois de sa carrière, l'officiel BMW doit déclarer forfait : il laisse à ses coéquipiers Markus et Ilya le soin de mener la BMW n°37 le plus haut possible.

Les pilotes d'endurance moto reprendront la piste demain à 9h (2h du matin en France) pour le warm-up et le départ de course sera donné à 13h (6h heure française) : "le soleil se couche vers 19h à cette saison en Malaisie", précisent les organisateurs... Si bien que "la fin de course se disputera de nuit sous les projecteurs du Sepang International Circuit". Quel team brillera alors le plus et l'emportera ? Restez connectés !

8H de Sepang 2019 : la grille de départ

8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole à domicile devant deux Honda

8H de Sepang 2019 : temps forts des qualifications

8H de Sepang 2019 : chutes durant les essais

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...