• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYE DE L'AIN 2008
Paris, le 27 mai 2008

71ème Rallye de l'Ain : la récidive corse !

71ème Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Suite à un faux pas du sinistre chevalier grolandais Serge Nuques, c'est le corse Thomas Garcin qui remporte cette 71ème édition du Rallye de l'Ain au cumul jour/nuit (3/2), tandis qu'Emmanuel Siaux décide d'arrêter la moto... Compte rendu.

Imprimer

Une fois de plus, on ne s'est pas ennuyé ce week-end dans l'Ain, berceau du rallye routier : un beau rallye, une météo mitigée et des rebondissements à répétition... Mais le parcours n'était pas si simple et suite à un faux pas du sinistre chevalier Grolandais Serge Nuques, c'est le corse Thomas Garcin qui remporte cette édition au cumul jour/nuit (3/2).

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Nous voici donc à Poncin pour cette 71ème édition du rallye de l'Ain, troisième épreuve du championnat de France des rallyes 2008. Les jours précédant la course, durant les recos, il fait beau et les pilotes s'organisent pour reconnaître les deux spéciales en sécurité : il suffit qu'à tour de rôle quelqu'un se poste dans un virage sans visibilité pour faire signe en cas d'arrivée d'un véhicule en contresens... Les rallymen peuvent donc être aussi disciplinés, quand ils veulent !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Malheureusement ces protections n'évitent pas les chutes... Nicolas Blanchemanche, un p'tit nouveau en rallye, roulait pourtant proprement pendant ces recos, menant sûrement sa belle KTM 990. Mais une mauvaise glissade l'enverra au tas... Diagnostic : huit côtes et une cheville cassées, un poumon un peu touché... La route ne fait pas de cadeau ! Bon rétablissement à toi Nico !

La "chute" du Chevalier

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Serge Nuques aime les records... Celui qu'il remporte lors du départ du rallye est celui de la chute le plus tôt sur le parcours routier, détenu jusqu'à présent par Nick Ayrton, qui avait honteusement chuté dès le passage dans la première ruelle de Poncin, lors de l’édition 2006, 100 mètres après le départ ! Le chevalier, lui, fera tomber sa Yamaha 450 WRF "Les Deux Roues" (mais volontairement, cette fois !) à un mètre du départ : record battu !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Dans la série "bouffonneries", on retiendra aussi le nouveau look d'un récent top de la discipline : actuellement à la troisième place "Elite" du provisoire, Julien Toniutti, alias "Superduc", prend le départ au guidon de sa KTM 990 Superduke tel un super héros !

Le premier tronçon du parcours est très court : seulement 7 km après le départ, nous voici à la première spéciale (Challes). Bien entendu, il pleut ! Cette courte spéciale (2 km) s'avérait déjà très glissante lors des recos sur le sec... Sur le mouillé, ça promet !

Première surprise de la journée : le meilleurs temps scratch revient à... Fabrice Lescuyer sur son Aprilia 550 SXV en 1'38.616, plus de deux secondes devant le Chevalier (1'40.625) ! Un local, et même plus que local, puisque Fabrice (également pilote en championnat de France Supermotard) habite sur la spéciale en question !

En outre, Serge Nuques est passé alors que la spéciale était très mouillée, tandis que lors de mon passage une heure plus tard elle était déjà un peu séchante et donc quasiment sèche lors du passage de Fabrice avec son n°334.

Un parcours pas simple

La deuxième spéciale est assez loin dans le parcours : on ne la rejoindra que plus d’une heure et demie plus tard (près de 80 bornes ! La boucle complète en fait plus de 130) La météo est toujours bancale et fait bien ressentir l'importance pour les pilotes de tête du championnat de se suivre dans la même tranche horaire, afin que ce ne soit pas aux conditions climatiques d'avantager qui que ce soit...

Bien que splendide, le parcours routier mérite d'avoir été reconnu : beaucoup de changements de direction et des parcours différents entre l'étape de jour et celle de nuit obligent à être sûrs de la direction à prendre... ce qui va en piéger plus d'un !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Puis arrive le village de Nebois, départ de la seconde spéciale, guère plus longue que celle de Challes mais radicalement différente ! Ici, c'est méga grip et grande vitesse ! Un billard, on dirait carrément une course de côte !

Cette fois, le chevalier Nuques le Basque du Groland impose sa loi et signe le meilleur temps, 6 dixièmes devant... Frédéric Demias sur Triumph 675 Daytona ! Encore un local, n°333 ! Deux dixièmes derrière, on retrouve Emmanuel Siaux et sa Buell XB12 STT tandis que Fabrice Lescuyer obtient le 46ème temps.

Emmanuel Siaux : une page se tourne...

Au second tour du routier de cette étape diurne, plusieurs événements sont à noter... Emmanuel Siaux, bien qu'ayant effectué un cinquième temps au deuxième passage à Challes, restait dans le top 5. Il aborde serein la spéciale de Nebois... Et lorsque j'aperçois sa moto "chiffonnée" sur le talus, juste après un virage à gauche lors de mon passage dans cette spéciale, je crains le pire... Mais peu après, je le trouve assis sur un escalier dans un petit village traversé par le parcours ! "Ouf, il n'a rien !"

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

"J'ai un peu perdu l'arrière à l'accél'", confie-t-il à Moto-Net.Com en gardant le sourire, et de poursuivre : "j'arrête la moto Marcus, c'est fini, j'arrête..." Je ne pouvais pas rester taper la discute, le temps courait et j'avais la boucle à finir, alors en repartant après lui avoir fait un petit signe amical, je l'entends encore me hurler "c'est fini Marcus... Fini !" Une déclaration qui semblait vraiment réfléchie... L'avenir le dira !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

C'est Florent Parret qui s'octroie le scratch de cette spéciale de Nebois en 1'17.536, près de quatre dixièmes devant Sergei (1'17.929) !

Accident !

Mauvais plan pour Stéphane Guignan, qui mettra sa toute belle Triumph 675 Street Triple par terre, en liaison, tout seul, et écope d'un méchante fracture de l'humérus... Bon rétablissement, Stéph !

Pas vu mais connu !

Précisément au même endroit que celui ou j'avais trouvé un Manu désabusé, à cette intersection où il fallait prendre à droite pour le parcours de jour et en face pour le parcours de nuit, des enfants du village regardent passer les motos et acclament Sergei en le voyant arriver... Et un Grolandais, ça aime qu'on le regarde, alors ça fait l'intéressant... Voilà donc le sinistre Chevalier qui claque un stoppie majestueux devant ces quelques paires d'yeux en culottes courtes, ébahis devant les figures du maître !

Une fois revenu sur ses "Deux Roues", Serge continue tout droit, oubliant que le tracé de jour partait à droite... C'est seulement après quelques kilomètres que le maléfique personnage se rend compte de son erreur... mais il continue quand même, insouciant, se disant que tout les chemins mènent au Groland et que de toute façon, y avait pas de CP (contrôles de passage) au premier tour, alors pas la peine de faire des bornes en plus pour rien... Mais les tours se succèdent et ne se ressemblent pas, car cette fois il y en avait un, de CP !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

A l'arrivée de l'étape, le Grolando-Basque a beau jeu de déployer toute sa légendaire mauvaise foi en tentant de convaincre qu'il était bien passé au CP (ça aurait pu marcher, qui sait ?), mais le voilà bel et bien hors course, déclassé de l'étape de jour !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Bravo à Cedric Mac Ginley : avec un nom d'origine écossaise, ça le fait bien sur une Beta 400, un nouvel arrivant dans les plaques jaunes ! 14ème de jour, 18ème de nuit, il terminera troisième en catégorie Sport.

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !Curtat en haut de l'affiche !

Au classement de l'étape de jour, on retrouve en première position Patrick Curtat : un jeune rallyman cinquantenaire au guidon d'un KTM 990 Superduke, qui s'était illustré au Moto Tour 2004 avec sa deuxième place derrière Serge Nuques (lire notre Dossier spécial Moto Tour 2004).

Alain Amblard (KTM 660 SMC ) est deuxième, suivi de... Thomas Garcin le corse !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !Etape de nuit

Au départ de la nuit, le chevalier grolandais n'a rien perdu de son envie de gagne : même avec une étape en moins, il conserve la tête du classement provisoire du championnat. Mais maintenant, il n'a plus droit à l'erreur !

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Au menu cette nuit : un grand tour raccourci (90 km) plus un petit tour de 18 km, soit trois spéciales. Ces dernières sont d'ailleurs plutôt mouillées... enfin, en fonction de l'avancement dans les passages... Qui a dit que le rallye, c'était de la loterie ?

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Cette fois, le Grolandais ne fait pas de cadeau et emplâtre toutes les spéciales, à coups de grosses secondes sur ses poursuivants ! C'est Thomas Garcin qui l'approche le plus, mais jamais à moins de 4 secondes... Et Superduc ? 10ème dans l'étape de jour, Julien Toniutti remonte grassement la nuit et termine à la troisième place de l'étape, 6 centièmes derrière Thomas (qui se trouve lui en deuxième position à près de 18 secondes derrières le Chevalier ! De plus on sent naître une super alliance "super basque" entre les deux super lascars... A suivre !

Général final

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Au classement final du rallye, Serge Nuques n'ayant qu'une étape sur deux, c'est donc Thomas Garcin qui remporte brillamment l'épreuve : c'est son deuxième rallye après celui de Corse où il n'a pas été très chanceux, mais obtenait tout de même une 14ème place (lire Moto-Net.Com du 29 avril 2008). Respect !

La deuxième place revient à Patrick Curtat : régularité et expérience, il n'y a donc pas que des inconvénients à prendre de la bouteille ! On retrouve ensuite Julien "Superduc " Toniutti sur sa KTM 990 Superduke.

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

La remise des prix, en ce dimanche de Fête des mères, commence par une récompense aux mamans des rallyes dans la course ! Sympathique attention qui nous vaut un remerciement ému de la part de la maman des mamans : madame Guillemoz en personne, co-organisatrice de ce grand rallye, touchée par le geste.

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Du coté des side-cars, Laurent Guillet et David Chanal sur leur Choda 1000 GSXR confirment leur première place au provisoire de la catégorie.

Championnat de France des Rallyes 2008 - Rallye de l'Ain : la récidive corse !

Et la première fille : bravo à Evelyne Colombet (56ème du rallye, 11ème "Sport"). Du coup, Alain Amblard est amoureux...

Au provisoire du championnat Elite, Serge Nuques conserve la tête avec 136 points, suivi maintenant d'un nouveau super copain en la personne du "Superduc" Julien Toniutti et ses 97 points. La troisième place revient à Jérôme Argoud du CMPN sur Yamaha FZ6 (84 points) tandis qu'Alain Amblard, premier Mono, est en quatrième position juste deux points derrière Jérôme (82)... Le podium n'est pas loin Gaston - le surnom d'Alain Amblard, pour les initiés -, encore un petit effort !

C'est officiel : Option Sport Evénement offre des engagements gratos pour le prochain Dark Dog Tour ! Décernés à chaque épreuve du championnat de France des rallyes, un droit d'engagement gratuit est remis au premier Espoir, ainsi qu'au premier en licence NCB et au premier de plus de 45 ans ! Ceux qui auront remporté un de ces engagements à un rallye ne pouvant les cumuler en remportant une des catégories ci-dessus, le prix sera donc remis au second, et ainsi de suite... Bonne nouvelle, non ? Ici, c'est donc Thomas Garcin (premier Espoir) qui vient d'empocher le magot... Aux suivants !

Rendez-vous les 12 et 13 juillet au Dourdou pour le Rallye de Villecomtal... Restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...