• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BOL D'OR 2014
Paris, le 22 avril 2014

45 équipes engagées pour le dernier Bol d'Or à Magny-Cours

45 équipes engagées pour le dernier Bol d'Or à Magny-Cours

Le 78ème Bol d'Or, à vivre ce week-end pour la dernière fois à Magny-Cours, donnera le départ du championnat du monde d'endurance 2014 qui se déroulera sur cinq épreuves. 45 équipes s'aligneront dès jeudi pour les premiers essais libres. Présentation.

Imprimer

Les forces en présence

Le 78ème Bol d'Or ce week-end - le dernier à Magny-Cours, où l'on attend "un accueil et des infastructures de qualité" avant son transfert au Castellet - donnera le coup d'envoi du championnat du monde d'endurance qui se déroulera cette année sur 5 épreuves.

Un nouveau tournant pour Erwan Nigon

Après deux ans en championnat allemand de Superbike en 2012 et 2013 (saison écourtée sur blessure), comme Vincent Philippe, Erwan Nigon intègre cette année le SERT. Le pilote Auvergnat se sent "affûté physiquement et mentalement, particulièrement en forme et d'attaque".

Son adaptation à la GSX-R 1000 et aux pneus Dunlop s'est bien passée, le pilote auvergnat expliquant qu'il a "un très bon ressenti et de très bonnes sensations : j'arrive à placer la moto où je veux et à faire ce que je veux avec, je l'ai parfaitement en main et je me fais plaisir ! Il a fallu que je m'adapte ainsi que mon pilotage, maintenant c'est chose faite et je me régale".

Concernant la concurrence, Erwan Nigon reconnaît que "ce sera rude" mais "en même temps, on la connaît car finalement il y a le même nombre de motos que les autres années, BMW étant remplacé par Honda. Ce n'est pas facile d'en dire plus avant le début du championnat, mais on s'attend à ce que ce soit serré".

Fort de ses 13 titres mondiaux, le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) fait naturellement figure de favori au championnat, avec cette année aux côtés de Vincent Philippe et Anthony Delhalle deux pilotes de l'ancienne équipe BMW, Damian Cudlin et Erwan Nigon (lire ci-contre).

"Ce Bol 2014, au SERT on a vraiment envie de le réussir pour cet au revoir à Magny-Cours"", glisse Dominique Méliand, team manager du SERT. Car si "pour les plus jeunots d’entre vous ça ne vous cause peut-être pas beaucoup, pour nous les plus... anciens c’est le retour vers un circuit grandiose après 15 années"...

Pour la victoire au Bol, le Team SRC Kawasaki - qui ne dispute que les deux manches françaises - tentera de poursuivre sa série de cinq victoires consécutives au Bol d'Or et aux 24 Heures du Mans : au guidon de la ZX10R officielle, Gregory Leblanc et Matthieu Lagrive devraient être associés à Fabien Foret, champion du Monde Supersport, avec Nicolas Salchaud en pilote remplaçant.

Parmi les challengers, tant pour la victoire au Bol d'Or que pour le titre mondial 2014, le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, vice-champion 2013, a recruté les meilleurs pilotes du Supersport français : Mathieu Gines et Lucas Mahias rejoignent Kenny Foray et David Checa, qui a fêté dimanche ses 34 ans et étrenne cette année un nouveau logo (ci-contre).

L'autre Yamaha officielle, celle du Monster Energy Yamaha YART chaussée en 2014 par Pirelli, sera au départ avec Igor Jerman, Wayne Maxwell, champion Superbike australien en 2013 et son compatriote Rick Olson. Sans oublier le Team R2CL, équipe privée (Suzuki-Dunlop) qui affiche des ambitions grandissantes après avoir confirmé un équipage aussi performant que médiatique avec Guy Martin, Gwen Giabbani et Gareth Jones.

Il faudra également suivre de près la nouvelle équipe officielle Honda Racing (Dunlop) avec Sébastien Gimbert, Julien da Costa et Freddy Foray au guidon de sa CBR1000RR.

Des points pour les meilleurs animateurs de la course

Le Bolliger Team Switzerland (Kawasaki-Pirelli) peut aussi surprendre les équipes de pointe, tout comme le Maco Racing Team (Yamaha-Dunlop), Honda National Motos (qui rejoint le groupe des teams permanents), le Team 18 Sapeurs Pompiers (Kawasaki-Dunlop) ou le Team Motors Events April Moto (Suzuki-Dunlop), vainqueur de la Coupe du Monde FIM 2013 qui passe cette année en EWC.

En Superstock, la lutte pour la victoire s'annonce aussi très ouverte avec la BMW du Penz13 allemand (Pirelli), vainqueur en 2012, qui devra faire face au retour du QMMF Racing Team (Kawasaki-Dunlop), vainqueur de la Coupe du Monde FIM de 2008 à 2010, qui aligne cette année Alexander Cudlin, Nina Prinz et Mashel Al Naimi.

Le Bol d'Or 2014 sera aussi l'occasion de suivre l'une des nouveautés réglementaires 2014 : de 10 à 1 points seront attribués aux dix premiers lors des classements intermédiaires après 8 heures et 16 heures de course, afin de récompenser les meilleurs animateurs sur les courses longue distance.

Rendez vous à Magny-Cours dès les premiers essais libres jeudi 24 avril à 10h00 : restez connectés !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !