• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DÉCLARATIONS 24H MOTOS 2017
Le Mans (72), le 17 avril 2017

24H Motos 2017 - Honda Endurance Racing (11ème) : Finir aux portes du top 10 est très encourageant

24H Motos 2017 - Honda Endurance Racing (11ème) : Finir aux portes du top 10 est très encourageant

La nouvelle CBR1000RR officielle n°111 du team Honda Endurance Racing, qui disputait sa toute première course d'endurance, termine modeste 11ème des 24H Motos du Mans après un départ compliqué de Freddy Foray, Julien da Costa et Sébastien Gimbert, mais tant les pilotes que le team manager se disent confiants pour la suite. Déclarations.

Imprimer

Freddy Foray, pilote : "Bon, on a terminé les 24 Heures Motos, c'est le principal. On a pris un très mauvais départ et je n'imagine pas revivre une première heure comme celle-ci, c'était un cauchemar ! Mais le team a bossé dur pour régler les problèmes et ensuite on n'a plus connu aucun souci. On a attaqué et attaqué encore pendant toute la course, sauf qu'en étant aussi loin on savait qu'on ne pouvait pas viser le top 5, ni même le top 10. Donc terminer juste aux portes du top 10 est très encourageant. On avait un bon rythme et dans l'ensemble c'est un bon résultat pour l'équipe, on a beaucoup appris. Rouler sur cette Fireblade n'était pas vraiment un avantage car c'est un nouveau modèle, mais avec cette course on a collecté énormément de données sur lesquelles on va pouvoir travailler. Pour le moment il faut accepter le résultat, on sait que le potentiel est bien là et maintenant il faut commencer à se préparer pour être prêt à Oschersleben".

Julien da Costa, pilote : "Il faut prendre ce qu'il y a eu de positif ce week-end. On a mal commencé mais on a bien fini et on a été capable d'être fort pendant toute la course, une fois que l'équipe a pu résoudre les problèmes du début. On a donc progressé et le point positif c'est que la nouvelle Fireblade marche bien, le moteur, la boîte de vitesses et l'électronique sont excellents, on a juste dû régler quelques menus détails.  Je suis très satisfait de la moto et c'est encourageant pour les prochaines courses, il faut juste que notre bonne étoile veille sur nous ! On sait qu'on peut se battre pour le top 5, notre rythme l'a montré tout le week-end, donc c'est juste une question de temps avant qu'on y arrive. Avec une nouvelle moto ça va demander du travail, mais je suis sûr que grâce à l'implication du team, ça ne sera pas si long que ça".

Sébastien Gimbert, pilote : "La nouvelle Fireblade est bonne, pour moi c'était important de terminer la course et on l'a fait, malheureusement on a connu ces problèmes au départ qui nous ont retardés. Cette course de 24 heures était un grand test pour nous avec de nouvelles personnes dans l'équipe et la nouvelle Fireblade, mais on a terminé et on a beaucoup d'informations qui nous aideront pour le reste de la saison. Tout le monde bosse vraiment bien ensemble, tous les problèmes ont été réglés rapidement et ensuite on n'a pas eu d'autres difficultés. J'étais satisfait de notre rythme mais il nous faut encore gagner une ou deux secondes. La CBR est très confortable et offre beaucoup de potentiel, mais depuis ce week-end je sens qu'on a des informations très utiles pour en tirer parti. J'aimerais remercier l'équipe pour tout leur travail et on reviendra plus forts en Allemagne !"

Jonny Twelvetrees, team manager : "Eh bien, on vient de terminer les 24 heures mais ça semble beaucoup plus long que 24 heures ! Le départ a été dingue et la plupart de nos visages étaient très fermés avec cette série de difficultés, mais j'ai été très impressionné par le team et les pilotes qui se sont tous remis au travail. La nouvelle Fireblade a fait un bon boulot, tout comme chaque membre de l'équipe. On est content de finir juste aux portes du top 10, car si on nous avait dit à 18h qu'on y arriverait je ne pense pas qu'on l'aurait cru ! Je suis vraiment satisfait de notre rythme en course car sans tous les problèmes du départ je crois qu'on aurait pu rouler dans le top 5. C'était la première course pour notre nouvelle moto, bien sûr ce n'était pas ce qu'on voulait mais je crois qu'on a montré qu'on avait un très bon ensemble dont il faut maintenant exploiter tout le potentiel. Un petit problème peut vous arrêter autant qu'un gros, mais l'important c'est que les gars aient pu le diagnostiquer et le régler, car on n'a plus connu de soucis pendant le reste de la course. Je suis content, mais maintenant on a beaucoup de travail avant Oschersleben. Ca n'a rien à voir car c'est une course de 8 heures sur un circuit différent, mais on a maintenant 24 heures de données, ce qui est davantage que ce avec quoi on a commencé. Nous sommes mieux informés maintenant et nous devons en tenir compte afin de se préparer pour Oschersleben".

Classement des 24H Motos du Mans 2017

  1. 94 EWC GMT94 Yamaha (Dunlop) 860 tours
  2. 7 EWC YART - Yamaha (Bridgestone) 860 tours (+19.819)
  3. 11 EWC Team SRC Kawasaki (Pirelli) 848 tours (+12 tours)
  4. 1 EWC Suzuki Endurance Racing Team (Dunlop) 848 (+12 tours)
  5. 5 EWC F.C.C. TSR Honda (Bridgestone) 843 tours (+17 tours)
  6. 4 SST Tati Team Beaujolais Racing (Dunlop) 837 tours (+23 tours)
  7. 96 SST Moto Ain CRT (Dunlop) 834 tours (+26 tours)
  8. 14 EWC Maco Racing Team (Dunlop) 831 tours (+29 tours)
  9. 333 SST Yamaha Viltaïs Experience (Michelin) 829 tours (+31 tours)
  10. 3 SST AM Moto Racing Competition (Dunlop) 824 tours (+36 tours)
  11. 111 EWC Honda Endurance Racing (Dunlop) 822 tours (+38 tours)
  12. 10 EWC EVA RT Webike Trick Star (Dunlop) 821 tours (+39 tours)
  13. 41 EWC Rac 41 (Dunlop) 820 tours (+40 tours)
  14. 57 SST DL Moto Racing (Dunlop) 814 tours (+46 tours)
  15. 26 SST Zuff Racing Team (Dunlop) 811 tours (+49 tours)
  16. 2 EWC Team R2CL - MKS - Partelya (Pirelli) 808 tours (+52 tours)
  17. 18 SST Team 18 Sapeurs Pompiers (Dunlop) 807 tours (+53 tours)
  18. 44 SST No Limits Motor Team (Pirelli) 806 tours (+54 tours)
  19. 37 EWC Space Moto 37 (Pirelli) 805 tours (+55 tours)
  20. 27 SST Creo TRT27 Bazar 2 La Bécane (Dunlop) 803 tours (+57 tours)
  21. 65 EWC Motobox Kremer (Pirelli) 798 tours (+62 tours)
  22. 55 EWC National Motos (Pirelli) 797 tours (+63 tours)
  23. 114 SST Motos Actives Sport 14 (Dunlop) 794 tours (+66 tours)
  24. 56 SST GERT 56 by rs speedbikes (Pirelli) 793 tours (+67 tours)
  25. 45 EXP Metiss JLC Moto (Dunlop) 793 tours (+67 tours)
  26. 51 SST Motostand Endurance (Dunlop) 792 tours (+68 tours)
  27. 40 SST Motard Center fast team racing (Dunlop) 790 tours (+70 tours)
  28. 9 EWC Tecmas - BMW (Pirelli) 785 tours (+75 tours)
  29. 86 SST Pit Lane Endurance (Dunlop) 778 tours (+82 tours)
  30. 19 SST Girls Racing Team (Dunlop) 777 tours (+83 tours)
  31. 21 SST Falcon Racing (Bridgestone) 761 tours (+99 tours)
  32. 212 SST Team Dunlop Motors Events (Dunlop) 744 tours (+116 tours)
  33. 15 SST MB Motors Team (Pirelli) 728 tours (+132 tours)
  34. 30 SST Team No Limit 37 (Bridgestone) 712 tours (+148 tours)
  35. 72 SST Junior Team LMS Suzuki (Dunlop) 692 tours (+168 tours)
  36. 32 EWC Team Rabid Transit (Bridgestone) 688 tours (+172 tours)
  37. 81 STW No Limits Special Team Ducati (Pirelli) 688 tours (+172 tours)

Non classés

  • 8 EWC Bolliger Team Switzerland (Pirelli)
  • 52 EWC EKO IVRacing BMW CSEU (Pirelli)
  • 121 STW Ducati Esprit Racing Team (Bridgestone)
  • 59 SST Interbike by Tovami Racing Team (Pirelli)
  • 35 SST TMC 35 (Dunlop)
  • 24 SST BMRT 3D Maxxess Nevers (Dunlop)
  • 53 SST Mana'au Compétition/Ligue contre le cancer (Dunlop)
  • 99 EWC WSB-Endurance Team (Pirelli)
  • 63 SST LMD63/Ultimate Cup (Michelin)
  • 48 SST Voelpker NRT48 Schubert-Motors by ERC (Dunlop)
  • 6 SST Aprilia Le Mans 2 Roues (Pirelli)
  • 50 EWC Team April Moto Motors Events (Dunlop)
  • 17 EXP TTS Excent (Pirelli)
  • 60 SST Team Racing + Oüi FM (Dunlop)
  • 85 SST Team Racing 85 (Dunlop)
  • 61 EWC Mototech EWC Team (Dunlop)
  • 119 SST Slider Endurance (Dunlop)
  • 33 SST Team 33 Accessoires Louit Moto (Pirelli)
  • 66 SST Racing Team Sarazin (Dunlop)
  • 69 SST Ecurie Chrono Sport (Dunlop)
  • 90 EWC Team LRP Poland (Pirelli)
  • 67 SST Starteam PAM-Racing (Dunlop)

Classement au championnat du monde après les 24H Motos 2017

  1. Suzuki Endurance Racing Team (95 points)
  2. Team SRC Kawasaki (92 points)
  3. GMT94 Yamaha (71 points)
  4. F.C.C. TSR Honda (67 points)
  5. YART - Yamaha (62 points)
  6. Maco Racing Team (54 points)
  7. Eva RT Webike Trick Star (53 points)
  8. Tati Team Beaujolais Racing (48 points)
  9. Moto Ain CRT (48 points)
  10. Yamaha Viltaïs Experience (38 points)
  11. Team 3Art Yam'Avenue (18 points)
  12. Rac 41 (13 points)
  13. Team R2CL - MKS - Partelya (12 points)
  14. AM Moto Racing Competition (11 points)
  15. Voelpker NRT48 Schubert-Motors by ERC (11 points)
  16. Junior Team LMS Suzuki (11 points)
  17. Honda Endurance Racing (10 points)
  18. Racing Team Sarazin (10 points)
  19. Bolliger Team Switzerland (10 points)
  20. Zuff Racing Team (8 points)
  21. Space Moto 37 (8 points)
  22. DL Moto Racing (7 points)
  23. Team 18 Sapeurs Pompiers (4 points)
  24. Team 33 Accessoires - Louit Moto (4 points)
  25. No Limits Motor Team (3 points)
  26. Cottard Motosport (3 points)
  27. Creo TRT27 Bazar 2 La Bécane (1 point)

 

.

Les derniers essais MNC

Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !
Essai 125 Duke : grosse mise à jour pour la petite KTM

Au début des années 10 (2010...), KTM avait redynamisé le secteur des motos 125 cc en lâchant la très "fraiche" 125 Duke. En 2017, la marque autrichienne revoit son best-seller avec l'intention de redéfinir les standards de la catégorie. Attention les enfants - et concurrents -, ça va secouer !
Essai Aprilia Tuono V4 1100 Factory 2017 : Euro4, et alors ?!

Bon gré mal gré, certaines motos sacrifient un peu de performances ou de caractère mécanique sur l’autel des normes Euro4 en vigueur depuis début 2017. D’autres s’en accommodent au contraire sans dommage, comme cette turbulente et sophistiquée Aprilia Tuono V4 1100 Factory. Test... bien arrosé !

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

WSBK Pays-Bas (2) : nouveau doublé pour Rea... Sykes et Kawasaki ! 

Conformément au nouveau règlement, Rea et Sykes ont du partir du fond de la troisième ligne sur la grille ce dimanche à Assen. Au final toutefois, le "Number One" du WorldSBK et son coéquipier n°66 se sont battus jusqu'au bout pour la victoire, loin devant Chaz Davies...
Le gouvernement veut interdire la possibilité de signaler les contrôles radars

Mêlant allègrement lutte contre le terrorisme et simples contrôles routiers, le ministère de l'intérieur veut interdire la diffusion par "applications smartphone, GPS, sites internet ou réseaux sociaux" de "tout message de nature à signaler les opérations de police dans certains périmètres"... Y compris les contrôles radars !
Moto GP : quand les top pilotes se passent de la pommade...

Après trois premiers Grands Prix disputés outre-mer (Qatar, Argentine et États-Unis), le MotoGP retrouve les pistes européennes le 7 mai à Jerez (Espagne). L'occasion pour certains de dresser un premier bilan... et d'exprimer leur admiration pour leurs rivaux, Valentino Rossi et Maverick Viñales en tête !
Et si Sylvain Guintoli remplaçait Alex Rins chez Suzuki en MotoGP ?

Blessé au pied gauche avant le GP d'Argentine puis au poignet droit durant le GP des Amériques, Alex Rins ne pourra pas remonter sur sa GSX-RR avant plusieurs semaines. Le team Suzuki cherche donc un remplaçant... Et pourquoi pas "notre" Sylvain Guintoli national ?
Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essence Motocycles E-Raw, la moto électrique française qui envoie du bois !

La moto électrique, beaucoup en parlent mais peu s'y investissent réellement... Une petite équipe de passionnés français, Essence Motocycles, entend électrifier le secteur avec son spectaculaire prototype E-Raw : présentation de ce luxueux projet (55 000 € !) et interview MNC de son concepteur, Martin Hulin.
Audi (Volkswagen) songe de nouveau à vendre ses motos Ducati

Numéro un des ventes d'automobiles dans le monde en 2016 mais toujours plombé par le "Dieselgate", le groupe Volkswagen est en pleine restructuration et la marque de motos italiennes Ducati, qui appartient à Audi (filiale VW) depuis 2012, se retrouve sur la sellette... Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.