• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
24H MOTO 2006
Le Mans, le 22 avril 2006

23h13 - La Suzuki n°1 poursuit sa remontée

23h13 - La Suzuki n°1 poursuit sa remontée

Après l'abandon de la Kawasaki n°111, la Honda n°55 occupe la 3ème place tandis que la Suzuki n°1 en 4ème position poursuit sa remontée aux mains d'un Matthieu Lagrive survolté. La nuit sera chaude !

Imprimer

Exit la Kawasaki n°111, qui malgré un début de course prometteur a dû laisser la troisième place à la Honda n°55... "Dans la chute, la distribution s'est décalée : la moto démarre mais ne tourne pas correctement", explique Christian Bourgeois, le team manager de l'équipe Kawasaki France.

"De plus avec le bras oscillant tordu, le châssis est faussé et il y en a pour 3 heures de travail... Ajoutées à l'heure et quart de retard et la double fracture de la main de Patrick Piot, rien n'était plus jouable", regrette-t-il... C'est l'abandon.

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

A 20h58, la Suzuki n°2 toujours en tête avait parcouru 204 tours tandis que sa soeur jumelle du SERT, la Suzuki n°1, continuait sa remontée dans le classement avec ténacité.

Pour le Chevalier grolandais sur la Yamaha n°33 en revanche, les relais de plus d'une heure sont "trop longs". Après avoir fait part de son mécontentement à son team manager Christophe Herriberry, l'abominable Serge Nuques s'est un peu isolé pour se calmer... "Attention, actuellement il est intouchable", prévient sa femme Rachel... Une tactique grolandaise de déstabilisation de l'équipe, sans doute !

Dans la huitième heure de course, les trois motos de tête sont respectivement espacées d'un tour, suivies par la Suzuki n°1 à deux tours de la Honda n°55. A quatre tours de la machine de tête, la Suzuki n°1 tourne plus vite (1'41.122 pour Matthieu Lagrive contre 1'41.675 pour Julien Da Costa). Mathieu Lagrive ne ménage pas sa GSX-R et signe le record du tour en course en 1'40"448.

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

"Il nous faudra être patients, mais la n°1 va remonter !", promet Dominique Meliand, le patron du SERT :" la remontée dans les trois est probable, mais reprendre la tête, ça me paraît plutôt difficile", avoue-t-il.

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

"Quant à la n°2, rien n'est encore gagné : à seulement un tour, on ne peut pas se permettre de relâcher la cadence ne serait-ce d'un dixième, sinon à mi-course on sera derrière !", ajoute prudemment le team manager qui connaît mieux que quiconque les aléas de l'endurance moto...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La nuit sera longue ! Cinquième au général à six tours de la n°1, la Suzuki n°72 des élèves du Mans Sud occupe toujours la tête des Superstocks. La Kawasaki n°83 de Maccio Racing, qui inquiétait le plus Damien Saulnier, le team manager du Junior Team, est huitième au scratch et deuxième Stock à deux tours de la n°72.

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

De son côté, Magali Langlois sur la Yamaha n°67 du 3A Racing Team s'estime satisfaite : "on est 40ème, donc on a gagné 12 places par rapport à notre position de départ ! Si ça continue comme ça, c'est très bien !"


Article précédent 20h52 - Régime de croisière

Le journal moto du net

02h45 - Série noire pour le GMT... Article suivant


.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 3 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...