• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
24H MOTO 2006
Le Mans, le 23 avril 2006

11h00 - Branle-bas de combat général !

11h00 - Branle-bas de combat général !

Abandon de la Suzuki n°2, lourde chute de la Yamaha n°94, abandon de la Suzuki n°72 et la Honda n°55 en tête de la course : la 29ème édition des 24 Heures Moto vient d'être violemment relancée à moins de 4 heures de la fin ! CTU, Jack Bauer ?

Imprimer

CTU, Jack Bauer ? Les bouleversements se multiplient à un rythme digne de 24 Heures Chrono sur le circuit Bugatti...

Alors que quasiment rien ne bougeait dans le classement avant 10h00, ni dans la tête du général ni dans les autres catégories, toutes les certitudes s'effondrent et une Honda pourrait remporter cette 29ème édition des 24 Heures !

Flash back sur le moral du chevalier grolandais : "ça me plait pas ! Je m'ennuie, on tourne en rond !", déplore l'ignoble personnage, dégoûté... "J'irai faire le Rallye du Dourdou plutôt que d'aller à Barcelone !" ajoute-t-il sur un ton inquiétant quant à son degré de plaisanterie - apparemment plutôt faible - et c'est d'un air morose qu'il prend le relais de Phil Giles aux premières lueurs de ce dimanche matin sans soleil...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Au terme de son relais, le Chevalier grolandais passe la Yamaha n°33 à Bernard Cuzin. Remonté à la 25ème place du classement général, le team gagne du terrain petit à petit et ne se trouve plus qu'à six tours de la 20ème place...

Grâce à leurs temps dignes des meilleures places de la catégorie à 5h40 de l'arrivée, leur remontée aurait certainement pu continuer (1'44"247 pour Bernard Cuzin devant 1'44"775 pour Renaud Moisan, pilote de la Kawasaki n° 83 ou encore 1'45"134 pour la troisième Superstock, la Suzuki n° 100 du Team Endurance Moto 45) mais le sort en a décidé autrement...

La Yamaha n°33 est en 24ème position à cinq heures trente de l'arrivée, le 23ème est à deux tours... et la Suzuki n°20 du team SRK qui occupait la 20ème position vient de chuter ! Mais Phil Giles au guidon de la n°33 chute à son tour dans le virage de la Chapelle ! Le pilote est heureusement indemne, mais l'état de la moto l'oblige à abandonner...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Interrogé par Moto-Net sur la superbe course de la Honda n°55 de National Motos, le team manager Christian Lavieille explique que "le tableau de marche a été respecté ! Il est vrai que jusqu'ici on a eu la chance de ne pas rencontrer d'embûches, mais il faut croiser les doigts pour que ça dure : il reste encore six heures de course, la température risque de remonter et ça peut mettre les mécaniques à rude épreuve... On n'est pas à l'abri d'une petite chute ou autre ennui car comme je dis depuis vingt ans, c'est long 24 heures !"

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Alors que l'Aprilia n°79 du team italien Aprilia Motociclismo poursuit sa très belle course à la 13ème place du général, 5ème Superstock à trois tours de la Suzuki n°100, la Suzuki n°1 rentre au stand pour un problème de fixation d'échappement. Tout est réparé moins de 3 minutes plus tard, ce qui ne change rien au classement mais permet à la Yamaha n°94 de revenir à deux tours de la troisième place...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La Suzuki n°72 du Junior Team rentre elle aussi brusquement au stand à 10h18, poussée par Thomas Métro. Un examen méticuleux pendant de longues, très longues minutes aboutit à un verdict cruel à 10h30 : problème de soupapes ! "il faudrait prendre le temps de déculasser et je ne suis pas persuadé que ce soit judicieux à quatre heures de l'arrivée", regrette le team manager Damien Saulnier avant d'aller chercher conseil chez Dominique Méliand...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La mine déconfite des jeunes élèves de l'école Le Mans Sud fait véritablement de la peine, tout comme l'abandon de la Yamaha n°33 qui ne verra pas le drapeau à damiers...

Autre rebondissement crucial qui va modifier radicalement le profil de la course : la Suzuki n°2 toujours en tête, rentrée brusquement au stand une première fois dans son 658ème tour et ressortie presque immédiatement après un simple changement de frein, y revient subitement peu avant 11 heures !

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Entièrement désossée, elle reste immobilisée au stand pendant que Garry Mc Coy, au guidon de la Yamaha n°94, chute lourdement dans la courbe Dunlop ! Très sérieusement sonné, le pilote australien reste quelques instants à genoux en plein sur la trajectoire, avant d'être accompagné par l'équipe médicale qui l'autorise finalement à ramener la moto au stand...

Nouvelle neutralisation de la course, pendant laquelle la Honda n°55 en profite judicieusement pour ravitailler.

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Sébastien Gimbert repart au guidon de la Yamaha n°94 à 11h11, après 7 minutes d'arrêt dans les stands, en troisième position puisque la Suzuki n°2 "vient de rendre l'âme", selon l'expression de Dominique Méliand, et abandonne à 11h15...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La Honda n°55 est donc en tête, trois tours devant la Suzuki n°1 et 7 tours devant la Yamaha n°94 !

Abandon également de la Suzuki n°20 suite à sa chute dans le virage du Musée : "on est obligé, il y a du sable dans le moteur ", regrette le team manager. "Eric Thomas est rentré éreinté du Musée en poussant sa machine et il s'est évanoui en arrivant au stand...

Abandon encore de la Suzuki n°15 du team Innodrom à 08h40, puis chute de la Suzuki n° 27 de Coquart TRT au virage de la Chapelle. Frédéric Bernon parvient à repartir et regagne les stands en bouclant son tour.


Article précédent 08h00 - Le jour se lève sur la n°2...

Le journal moto du net

13h30 - Honda maintient son envolée Article suivant


.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.
La Kawasaki SRC n°1 d'Endurance roule désormais sur pneus Michelin

David Checa avait prévenu Moto-Net.Com : Pirelli a décidé de ne plus courir en Endurance, obligeant ainsi son écurie GMT94 Kawasaki SRC (!) à collaborer avec une autre marque de pneumatiques. Les Verts se sont tournés vers le fournisseur exclusif du MotoGP, Michelin !
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...