• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WAYNE'S NEW WORLD
Paris, le 13 novembre 2019

[Vidéo] 26 ans après son terrible accident, Wayne Rainey pilote une moto

[Vidéo] 26 ans après son terrible accident, Wayne Rainey pilote une moto

Depuis le Grand Prix d'Italie 1993 et son malheureux high-side, Wayne Rainey n'était plus monté sur une moto... Mercredi, le triple champion du monde de GP500 a pris les commandes - modifiées - d'une Yamaha R1 chez lui, en Californie (USA). Et il remettra ça dès ce week-end à Suzuka (Japon) !

Imprimer

"Il y a 26 ans jour pour jour, je disputais ma dernière course !", signalait le 5 septembre Wayne Rainey, l'une des légendes brisées mais bien vivantes du Continental Circus. "Il y a eu de nombreux défis et de prières depuis, mais au final, j'ai eu une belle vie".

La semaine dernière, le triple champion du monde de GP500 a justement vécu une magnifique expérience : remonter sur une moto ! Le californien n'avait plus piloté de deux-roues depuis sa chute au GP d'Italie 1993, qui l'avait stoppé net dans sa quête d'un quatrième titre consécutif et l'avait surtout rendu paraplégique...

Malgré son handicap, Rainey ne s'est jamais éloigné des paddocks ni de la course : que ce soit comme team manager en Grand Prix moto - dès la saison 1994 avec Yamaha bien sûr - ou en tant que pilote de kart, comme l'était à l'origine son papa Sandy.

Ces dernières années, le meilleur ennemi de Kevin Schwantz s'est aussi démené pour relancer le championnat de Superbike américain. Avec une nouvelle victoire : depuis 2015, Rainey et ses associés sont à la tête du MotoAmerica qui doit favoriser l'éclosion de nouveaux champions US.

[Vidéo] Wayne Rainey pilote une moto, 26 ans après son terrible accident

Resté un acteur majeur de la compétition moto outre-Atlantique, Wayne Rainey a tout récemment participé à l'émission "Jay Leno's Garage", confiant au célèbre animateur et humoriste américain les clés de "sa" R1 : une moto complètement préparée afin de ressembler à une TZ750... et non pour lui permettre de remonter en selle ?!

Assez curieusement, alors que les compétitions moto pour pilotes handicapés se développent grandement depuis plusieurs années - principalement grâce Stéphane Paulus et son association Handi Free Riders -, Wayne Rainey n'était jamais remonté sur une moto. Jusqu'à mercredi dernier !

Séance d'essais avant Suzuka...

"J'ai eu l'opportunité de piloter une moto hier pour la première fois en 26 ans. Et je me suis éclaté. Un grand merci à Yamaha Motor USA et Alpinestars pour avoir rendu cela possible", témoignait Wayne Rainey vendredi soir, une fois remis de ses émotions.

Il a fallu plusieurs tours du circuit de Buttonwillow (California, USA) à cet immense champion pour trouver des repères au guidon de la Superbike d'Iwata : 26 ans sans conduire de deux-roues, un corps à se réapproprier, une moto de 200 chevaux à dompter... L'équation n'était pas évidente !

[Vidéo] Wayne Rainey pilote une moto, 26 ans après son terrible accident

"Durant la seconde session, j'avais davantage l'impression de rouler avec la moto, plutôt que derrière comme c'était le cas à ma première sortie", explique le pilote qui a soufflé ses 59 bougies le 23 octobre dernier, mais se sentait bien plus jeune aux commandes de sa moto !

Ce premier contact a été si concluant que Wayne Rainey a officiellement confirmé sa participation à l'évènement "Sound of Engine", un équivalent japonais du célèbre Goodwood Festival qui se tiendra le week-end prochain sur le circuit de Suzuka !

"La dernière fois que j'ai couru là-bas, j'ai remporté le Grand Prix et l'une de des plus belles victoires de ma carrière. J'y ai beaucoup de grands souvenirs et les fans japonais sont géniaux", se réjouit d'avance l'américain. "To be continued..."

Vidéo officielle : Wayne Rainey pilote à nouveau

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 11 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...