L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
(Publicité)
LE FIL ACTU









NEWSLETTER
Moto-Net par e-mail
Offres spéciales des partenaires de Moto-Net
INTERACTIF
Agenda moto
Débats et opinions
Tchats en direct
Espace personnel
Nouveaux forums
Expo lecteurs
Sélection de sites
Bon plans moto
Moto-Net sur Facebook
Moto-Net sur Twitter
Road books
Outils webmasters
RAVAM
Contactez Moto-Net

Vous êtes actuellement 234 lecteurs simultanés

(Publicité)
MOTO GP 2003 Moto-Net.Com le Journal moto du net GP D'AUSTRALIE Paris, 20/10/2003 
Suspens en 250 !

Paris - 20/10/2003. Alors que les titres 125 et MotoGP sont déjà attribués, la bagarre a fait rage en 250 ce week-end à Philip Island, même si Poggiali semblait pouvoir se contenter de son avance de 25 points sur Elias et Rolfo... Compte rendu d'un GP à suspens !


Réagissez le premier !
0
Ajouter un commentaire Imprimer cet article Envoyer cet article par email Partager cet article sur votre site S'abonner aux flux RSS Moto-Net.Com Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Twitter Partager

Alors que les titres de champion du monde 125 et MotoGP ont été attribués en Malaisie, le suspens demeure en 250 même si Poggiali paraît pouvoir se contenter de son avance de 25 points sur Elias et Rolfo, ex aequo. Après deux jours d’essais sous un soleil radieux, un véritable déluge s’abat sur le circuit dimanche matin, tout juste suffisant pour effectuer quelques réglages en conditions pluie... Compte-rendu complet d'un GP à suspens !

125 : Pedrosa blessé

Deux chevilles fracturées pour PedrosaVictime d’une grosse chute due à un serrage lors de la première journée d’essais, Dani Pedrosa, a été emmené à l’hôpital de Melbourne. Bilan : deux chevilles fracturées soit 3 à 4 mois sans moto, de quoi handicaper sérieusement ses essais hivernaux...

Pole position pour le vice-champion provisoire, Stefano Perugini, devant une armée de jeunes loups : De Angelis, Kallio et Stoner. Le 2ème rang est formé par Luthi, Barbera, Giansanti et Dovizioso. Arnaud Vincent, qui se plaint de ne pas avoir les pièces promises par Aprilia, n’est que 22ème, juste derrière le jeune Mike Di Meglio, 21ème.

Départ : Luthi, parti 12ème, glisse de l’arrière et manque de chuter au milieu du peloton ! Kallio part en tête mais se fait passer par Stoner au freinage. Perugini attaque dès le 2ème virage et passe Kallio, qui se fait également doubler par Barbera au virage suivant. Dovisioso est juste derrière mais chute, parvenant à repartir tout de suite. Au premier passage, on a en tête Stoner et Perugini détachés, Barbera plus loin, Kallio, puis Jenkner, Nieto, Lorenzo, Locatelli, Azuma et De Angelis. Arnaud Vincent est 16ème, Mike Di Meglio 21ème. Les écarts sont déjà importants !

Parti en pole, Perugini creuse l'écart dès le 2ème tourLorenzo passe Nieto dès le début du 2ème tour. Au 2ème passage, Stoner et Perugini ont creusé un important écart sur Barbera seul 2ème, Lorenzo est passé 6ème devant Azuma et Ballerini est remonté de la 13ème à la 8ème place ! Arnaud est 14ème. Jenkner passe 4ème devant Kallio. Il y a déjà 3 secondes entre Perugini 2ème et Barbera 3ème ! Di Meglio chute et abandonne, tout comme Pellino. Au 3ème passage, Ballerini est passé 6ème devant Azuma et Lorenzo. Simoncelli, alors 11ème, chute. Barbera est à 4,5 secondes des leaders, Jenkner à 8 ! Au 4ème passage, Ballerini et Azuma, les 2 coéquipiers sur Bridgestone, sont revenus sur Jenkner. Kallio est 7ème devant Locatelli, Lorenzo. Vincent est à 17 secondes des leaders mais il remonte !

Chute de Stoner alors qu'il mène la courseAu 5ème passage, pas de changement en tête mais Jenkner, Ballerini, Azuma et Kallio remontent sur Barbera. Azuma passe Ballerini pour la 5ème position. Stoner chute alors qu’il menait la course. Il ne pourra pas repartir, tout comme Waters, pilote invité. Perugini se retrouve alors seul en tête avec 8 secondes d’avance sur Barbera qui se fait peu à peu rattraper par Jenkner et Ballerini qui a repassé Azuma. Kallio se fait passer par son futur ex-coéquipier Locatelli. Arnaud Vincent est passé 9ème et roule plus vite que Perugini, mais Jenkner et Azuma sont plus rapides. Dovizioso abandonne, perdant tout espoir de devenir vice-champion du monde.

Au 7ème passage, Arnaud est 8ème avec Kallio en ligne de mire ! De Angelis 9ème roule une demi seconde plus vite qu’Arnaud. Ballerini passe Jenkner, suivi d’Azuma. Simoncelli chute et abandonne. Ballerini passe ensuite rapidement Barbera, imité quelques virages plus loin par Azuma ! Sabbatani, le coéquipier de Perugini, chute et abandonne. Locatelli rejoint Jenkner, Perugini n’a plus que 5 secondes d’avance sur Ballerini au 8ème passage pendant que Kallio chute et abandonne, offrant la 7ème place à Arnaud Vincent ! Au 10ème passage, Locatelli a passé Jenkner en 5ème position derrière Barbera. Ballerini et Azuma remontent toujours sur Perugini et De Angelis sur Vincent. Bautista, chaussé de Bridgestone, est 9ème devant Cecchinello, Lorenzo et Nieto. Locatelli passe Barbera pour la 4ème place mais ce dernier repasse dans la ligne droite du 11ème passage. Ballerini n’est plus qu’à 3 secondes de Perugini et roule une seconde plus vite !

Piste détrempée pour les 125Au 11ème passage, Perugini n’a plus que 2,4 secondes d’avance sur Ballerini. Locatelli a doublé Barbera. Bautista passe 7ème devant Vincent 8ème et De Angelis 9ème. Locatelli chute et abandonne à son tour : plus de KTM en course ! De Angelis a rejoint Arnaud Vincent. Au 12ème passage, Ballerini a fait la jonction sur Perugini et fait le meilleur tour en course. Presque tous les pilotes améliorent leurs chronos sur une piste moins trempée qu’au départ. Chute et abandon de Cecchinello, alors 9ème, et de Nieto. Ballerini peine à passer Perugini qui dispose d’un moteur plus performant et Azuma remonte à coups de meilleurs tours en course ! Enfin, Ballerini passe en tête dans le 17ème tour et le distance rapidement. Pas mal pour un pilote remplaçant appelé pour remplacer Kallio, débauché du team finlandais Ajo Motorsports par KTM ! Azuma, également du team Ajo, est à moins d’une seconde de Perugini au 18ème passage. Jenkner est 4ème devant Barbera, Bautista, Vincent et De Angelis. Perugini se fait une belle chaleur en tentant de rester 2ème, puis chute au virage suivant et abandonne ! Au 19ème tour, Ballerini mène donc devant Azuma, Jenkner, Barbera, Bautista, Vincent et De Angelis.

Ballerini remonte sur PeruginiA 4 tours de l’arrivée, Borsoi abandonne, Bautista passe Barbera rejoint par Arnaud Vincent, le plus rapide à ce stade de la course, et De Angelis. Giansanti alors 9ème chute et abandonne, lui qui restait le seul pilote 125 à avoir marqué des points à toutes les courses de la saison ! A deux tours de la fin, Ballerini a presque 7 secondes d’avance sur Azuma, Arnaud Vincent 5ème a lâché Barbera et De Angelis. Dernier tour sans changement : première victoire de Ballerini à 30 ans ! Azuma 2ème complète le fantastique doublé de l’équipe Ajo, qui prend une belle revanche après avoir vu partir Kallio chez KTM de façon pour le moins brutale. Jenkner est troisième, Bautista 4ème emporte la meilleure place de sa carrière, Arnaud Vincent 5ème égale son meilleur classement de la saison, Barbera est 6ème et De Angelis 7ème devant Lorenzo.

Au championnat, derrière Pedrosa déjà titré mais qui restera à 223 points, c’est Alex De Angelis qui fait la bonne opération, prenant la 2ème place provisoire avec 166 points devant Perugini (159), Dovizioso (149) et Barbera (148). Avec 139 points, Nieto ne peut plus prétendre à la place de vice-champion...

250 : Elias en pole

C’est Toni Elias qui s’élance de la pole devant Porto, Battaini et Randy de Puniet. Le 2ème rang est formé par Nieto, Guintoli, Poggiali et Rolfo. Nigon part 12ème, Bataille 14ème et Marchand 19ème. La pluie a cessé mais la piste est encore très humide. Au départ, Rolfo fait le hole shot devant Porto... qui tire tout droit et rejoint la piste plus loin après une séance digne d’un motocross ! Suivent à quelques longueurs, du fait de la faute de Porto, Battaini, Guintoli, Elias passé par Randy, Poggiali, West et Bataille. Marchand a complètement raté son départ. Poggiali double Elias, West le suit et passe Poggiali. Matsudo et Bataille passent à leur tour Elias. Guintoli chute et abandonne dès le premier tour.

Au 1er passage, Battaini est revenu sur Rolfo. A quelques longueurs, De Puniet devance West, Matsudo, Nieto qui est revenu comme un diable et Bataille qui a passé Poggiali. Marchand est 19ème devant Nigon 20ème. West passe 3ème devant De Puniet, Nieto passe devant Matsudo et Battaini chute et repart loin derrière ! Rolfo a plus de 4 secondes d’avance sur West au 2ème passage, suivi de De Puniet, Nieto, Matsudo, Bataille, Gemmel et Pesek ayant passé Poggiali. Debon passe à son tour Poggiali.

Au 3ème passage, Rolfo a 8 secondes d’avance sur West qui a distancé De Puniet, peu à peu rattrapé par Nieto. Pesek est passé 7ème devant Gemmel. Baldolini chute. Au 4ème passage, Rolfo n’est plus le plus rapide : West lui reprend un dixième. Debon est passé 8ème devant Porto, bien remonté, qui a doublé Poggiali ! Marchand est 14ème, Nigon 16ème. Au 5ème passage, Rolfo a toujours 8 secondes d’avance sur West, 11 sur De Puniet, 13 sur Nieto, 25 sur Matsudo, Porto revenu 6ème, Bataille, Debon et Pesek, 29 sur Poggiali, 34 sur Faubel et Nigon passé 12ème. Marchand est 15ème à 36 secondes, Elias 18ème ! Porto passe 5ème et distance rapidement le groupe de Matsudo. Katja Poensgen chute et abandonne ainsi que Porto à la fin du 5ème tour. Debon passe 5ème devant Matsudo, Bataille et Pesek. Poggiali est 9ème, Nigon passe 10ème devant Faubel.

Poggiali au départAu 8ème passage, West qui ne lâche rien devant son public fait à nouveau le meilleur tour en course. Marchand est revenu 11ème derrière Nigon. Elias repasse en 14ème position. Poggiali passe 8ème devant Pesek. Au 9ème tour, West revient à moins de 7 secondes de Rolfo avec un nouveau meilleur tour. Nieto a gagné plus d’une seconde sur De Puniet. Marchand chute alors qu’il revenait sur Nigon. Au 10ème tour, West est à 6 secondes de Rolfo et Nieto à moins de 2 secondes de Randy. Debon et Matsudo sont à 38 secondes du leader ! Poggiali est passé 7ème devant Bataille, Nigon remonte sur Poggiali, Bataille et Pesek. Battaini est remonté 11ème.

Au 11ème passage, Rolfo qui a accéléré fait le meilleur tour et Nieto est presque revenu sur De Puniet. Nigon, qui a passé Pesek et Bataille, tente un extérieur sur Poggiali mais sort large et se fait repasser par Poggiali et Bataille, qui lui fait signe de se calmer ! Battaini est revenu sur ce petit groupe et passe Pesek. Au 12ème tour, Rolfo a de nouveau 7 secondes d’avance sur West et De Puniet maintient l’écart avec Nieto. Elias est 15ème à plus d’une minute de Rolfo. Au 13ème tour, Nieto roule à nouveau plus vite que Randy. Battaini est passé 5ème devant Bataille qui a lui aussi passé Poggiali, Nigon butant toujours sur ce dernier. Au 14ème tour, Rolfo qui a ralenti n’a plus que 4 secondes d’avance sur West ! Les trajectoires commencent à sécher et Nigon, 8ème, a doublé Poggiali.

Au 15ème tour, West signe un nouveau meilleur tour et ne compte plus que 3,5 secondes de retard sur Rolfo. Nieto dans la roue de De Puniet lui fait le freinage, mais il sort large et le français repasse aussitôt. Deux virages plus loin, Nieto passe cette fois franchement. Au 16ème tour, c’est Rolfo qui signe le meilleur chrono et reprend ses distances sur West. Debon, Battaini et Nigon qui a passé Matsudo passent à 35 secondes de West. Au tour suivant, c’est West qui signe le meilleur tour. Davies chute mais repart. Marchand reparti également est 17ème. Bataille est 9ème. Randy repasse Nieto au prix d’un superbe intérieur. Bataille chute et abandonne alors qu’il avait repassé Poggiali.

Rolfo signe le meilleur chrono du 16ème tourAu 18ème tour, Rolfo met un tour à Marchand 16ème et Nieto reprend la 3ème place à De Puniet. Nigon est 6ème, Elias 14ème. Au 19ème passage, Rolfo a 3,2 secondes d’avance sur West, De Puniet repasse Nieto, Battaini est 5ème à 51 secondes, 8 secondes devant Nigon 6ème. Debon, Matsudo et Poggiali suivent 3 secondes derrière Erwan. Rolfo refait le meilleur tour et a 5 secondes d’avance sur West au 20ème passage. De Puniet et Nieto, dans cet ordre, profitent également des trajectoires séchantes pour améliorer eux aussi leurs chronos, tout comme Debon et Matsudo. Rolfo prend un 2ème tour à Van Lagemaat, le coéquipier de Katja. Gemmel chute et abandonne, permettant à Elias de passer 13ème et à Marchand de rentrer dans les points à la 15ème place. A quatre tours de l’arrivée, Rolfo fait un nouveau meilleur tour sur la piste de plus en plus sèche et Randy percute un oiseau de mer distrait, sans dommages pour le français mais par pour le malheureux volatile disloqué !

Au tour suivant, De Puniet et Nieto continuent de descendre leurs temps. Battaini est toujours 5ème et Debon a doublé Nigon en 6ème position. Nieto passe 3ème avant d’entamer l’avant-dernier tour. Matsudo est passé 6ème devant Debon et Nigon. Randy fait un high-side et chute brutalement, sans gravité pour lui mais sa moto est trop endommagée pour qu’il reparte...

Rolfo a su maintenir son avance devant West et NietoDernier tour, Rolfo a maintenu l’écart sur West. Nieto est désormais 3ème sans menace directe. Poggiali est 8ème, Elias 12ème. Rolfo l’emporte donc devant West et Nieto. Battaini finit 4ème malgré sa chute, Debon 5ème a repassé Matsudo 6ème, Nigon 7ème, et Poggiali se fait subtiliser la 8ème place par Hules dans le dernier virage ! Elias finit 11ème derrière Stigefelt, Marchand 14ème après avoir lui aussi chuté !

Au championnat, Poggiali, Elias et De Puniet font la mauvaise opération, Poggiali menant toujours avec 233 points mais voyant revenir Rolfo à 226. Elias (206) ne peut plus prétendre au titre, tout comme Randy De Puniet (183) maintenant à égalité avec Nieto. West, avec 145 points grâce à sa 2ème place, a pris la 6ème place provisoire à Battaini (140). Le titre se jouera donc à Valence entre Poggiali sur Aprilia et Rolfo sur Honda !

MotoGP : une pole de plus pour Rossi !

Une pole de plus pour Rossi, particulièrement détendu après l’obtention de son titre à Sepang devant Capirossi, Gibernau et Bayliss (lire Moto-Net du 13 octobre 2003). Le 2ème rang est formé de Hayden, Biaggi, Melandri et Ukawa. Olivier Jacque part de la 15ème position. A noter la 10ème place de Mac Williams sur la Proton et le tir groupé des Suzuki avec Hopkins 13ème et Roberts 14ème, juste derrière la Kawasaki de Mac Coy. La piste est sèche et les pilotes partent en slick.

Hole shot de BiaggiDépart : hole shot de Biaggi devant Bayliss, Capirossi, Gibernau, Rossi, Melandri et Hayden. Biaggi élargit dans le premier virage et se fait passer par Bayliss, Gibernau, Capirossi et Melandri. Hayden et Ukawa passent Rossi qui repasse aussitôt Ukawa, Melandri passe 3ème devant Capirossi. Rossi passe ensuite 6ème devant Biaggi tandis que Gibernau prend la tête en force à Bayliss dans le dernier virage du 1er tour. Rossi passe Hayden au freinage en bout de ligne droite. OJ est 10ème derrière Checa et Ukawa. De Gea, le pilote Harris WCM, chute. Melandri fait l’intérieur à Bayliss et passe 2ème, pendant que Rossi fait de même à Capirossi pour passer 4ème mais sort large et se fait repasser par Capirossi et Hayden ! Melandri s’empare de la tête aux dépens de Gibernau dans le virage suivant !

Au 2ème passage, Melandri mène devant Gibernau que va passer Bayliss, quelques longueurs devant Capirossi, et c’est Hayden 5ème qui signe le meilleur chrono devant Rossi, Biaggi et Ukawa. Capirossi, Hayden et Rossi refont la jonction dans les premiers virages du 2ème tour. Hayden attaque Capirossi et passe 4ème. Au 3ème passage, c’est Biaggi qui signe le meilleur tour en faisant le forcing pour revenir. OJ est passé 9ème devant Checa. Capirossi se rate et voit passer Hayden et Rossi. Sur un violent freinage, Bayliss perd le contrôle de sa Ducati et chute lourdement. Il restera inconscient quelques instants avant d’être emmené sur une civière. On apprendra ensuite qu’il est rentré et ira subir des examens de contrôle à Melbourne après la course. Melandri, gêné, se fait passer par Gibernau et Hayden. Hayden, déchaîné, passe en tête devant Gibernau qui se fait attaquer également par Melandri mais sans succès.

La piste sèche pour les MotoGPAu 4ème passage, Melandri est repassé en tête devant Hayden et Rossi a doublé Gibernau ! OJ signe le meilleur tour en 7ème position, tentant de revenir sur Ukawa. Capirossi passe à son tour Gibernau. Hayden repasse en tête. Rossi fait un intérieur dont il a le secret à Melandri et passe 2ème. Ukawa, Jacque, Checa, Nakano et Barros ont rejoint les leaders. Rossi passe en tête devant Hayden. Au 5ème passage, Rossi a pris quelques longueurs d’avance sur Hayden. Melandri repasse en 2ème position dans les premiers virages et Checa passe Olivier Jacque. Au 6ème passage, Rossi qui signe le meilleur tour en course prend le large, Hayden reprend la 2ème position, Ukawa a du mal à tenir le rythme de la tête de course mais s'accroche. Derrière lui, les Yamaha de Checa et Jacque ont pris quelques longueurs à Nakano et Barros. 7ème tour, Melandri repasse second devant Hayden et Biaggi qui était 5ème ne passe plus ! Hayden refait le freinage à Melandri, 1,3 seconde derrière Rossi. OJ se fait légèrement distancer par Checa pendant que Nakano fait le forcing pour le rejoindre, ayant distancé Barros.

Gros baston entre Melandri et Hayden au 8ème tourAu 8ème passage, Melandri repasse Hayden qui lui refait le freinage au virage suivant mais élargit : Melandri repasse alors dans un trou de souris à l’intérieur ! Du gros baston ! A l'endroit où a chuté Bayliss, Hayden fait la même erreur. Il parvient à rester sur ses roues, mais élargit suffisamment pour permettre à Gibernau, Ukawa et Capirossi de passer ! Après le 9ème passage, alors que la Yamaha de Melandri tient tête à la Honda de Gibernau, mais à 2,4 secondes derrière Rossi, Capirossi fait l’intérieur à Ukawa et passe 4ème. Rossi porte son avance à 3 secondes sur Melandri dans le tour suivant. Capirossi passe Gibernau pour la 3ème place. Barros rentre au stand et Max Biaggi passe la ligne en 22ème position ! Au tour suivant, Capirossi passe Melandri en bout de ligne droite mais élargit et Melandri repasse tout de suite.

Capirossi prend virtuellement la tête après la pénalité de RossiSurvient alors l'événement qui pourrait bien être le tournant de la course : pénalité de 10 secondes pour Rossi qui a doublé Melandri sous drapeau jaune dans le tour suivant la chute de Bayliss ! Le nouveau règlement prévoit que dans ce cas, c’est bien une pénalité de temps qui est décomptée en fin de course, et non un stop and go... Virtuellement, Melandri est donc en tête puisque Rossi a 3 secondes d’avance sur lui ! Capirossi repasse Melandri pour la 2ème position, en fait en tête vu la pénalité de Rossi, mais Melandri lui refait l’intérieur au virage suivant !

Au 12ème passage, Rossi ne semble pas comprendre la signification de ce panneautage ! En bout de ligne droite, Capirossi repasse à nouveau devant Melandri. Un peu plus loin, Melandri repasse à l’intérieur, mais Capirossi reste à sa hauteur, lui permettant de prendre l’intérieur au virage suivant ! Mais Melandri lui refait le freinage et l’intérieur dès le virage d'après ! Au 13ème passage, Capirossi profite à nouveau de sa vitesse supérieure pour prendre la 2ème place à Melandri. Gibernau profite de l’occasion pour se glisser 3ème derrière Capirossi. Hayden, lui, passe Ukawa, Checa collé à leurs roues. Melandri repasse Gibernau. L’écart entre Rossi et Capirossi est de 3,9 s. Virtuellement, Capirossi est donc leader et Rossi derrière Checa ! Hayden passe Gibernau qui a du mal à garder le contact avec Melandri et Capirosi. Dans un long gauche en appui, Melandri remet du gaz trop tôt et part en high-side, sans grande gravité pour lui-même mais l’abandon est inévitable. De ce fait, Capirossi a pris quelques longueurs d’avance sur Hayden, Gibernau, Ukawa et Checa. Gibernau fait l’intérieur à Hayden en bout de la 14ème ligne droite et devient virtuel 2ème.

Au 17ème passage, Hayden repasse Gibernau, également attaqué par Ukawa qui reste cependant derrière l’espagnol. L’écart entre Rossi et Capirossi est alors de 5,2 secondes. Au tour suivant, Rossi, qui ne veut pas perdre encore une course à cause d’une pénalité, fait le meilleur tour et prend encore 8/10ème à Capirossi, portant son avance à 6 secondes, ce qui laisse encore Capirossi leader virtuel ! Mais Hayden, pointant à plus de 11 secondes de Rossi est lui réellement 3ème. Nakano a passé Jacque pour la 7ème place à 20 secondes de Rossi. Gibernau repasse Hayden en bout de ligne droite mais Hayden reprend immédiatement la 3ème position. Au 20ème passage, Gibernau profite à nouveau de la ligne droite pour passer Hayden mais cette fois l’américain de repasse pas, car c’est Ukawa qui lui fait un superbe intérieur au freinage ! Rossi compte maintenant 8,4 secondes d’avance sur Capirossi ! Hayden repasse Ukawa.

Belle course d'Olivier Jacque qui s'accroche à la 6ème placeAu tour suivant, l’écart est de 8,8 secondes sur Capirossi et presque 15 sur Gibernau, alors qu’il reste six tours à parcourir ! Au 21ème tour, Rossi compte 9,962 secondes d’avance sur Capirossi : il ne lui manque que 38/1000ème pour reprendre la tête du Grand Prix d’Australie ! Derrière, Ukawa repasse Hayden. Un peu plus loin, Checa tire tout droit dans l’herbe et reprend la piste après une séance de patinage dans l’herbe mouillée, non sans laisser passer OJ qui a repassé Nakano. Roberts est 9ème, Tamada 10ème a passé Mac Coy 11ème devant Mac Williams 12ème. Au 24ème passage, Rossi a plus de 10 secondes d’avance sur Capirossi et prend donc réellement la tête. Gibernau, Ukawa et Hayden sont toujours en bagarre pour la 3ème marche du podium, OJ est 6ème devant Nakano. Hayden parvient à reprendre la 4ème place à Ukawa.

Encore une énorme performance de Rossi...A deux tours de l’arrivée, Rossi a mis 12 secondes à Capirossi. Ukawa profite de la ligne droite pour repasser Hayden mais ce dernier repasse à l’intérieur au freinage suivant ! Rossi entame le dernier tour avec 14 secondes d’avance sur Capirossi ! Hayden et Gibernau ont lâché Ukawa et OJ conserve sa 6ème place devant Nakano. Hayden passe superbement Gibernau et fait le forcing pour gagner son premier podium à la régulière (il avait obtenu la 3ème place suite au déclassement qu’il qualifie d’injuste de Tamada à Motegi). Rossi franchit la ligne d’arrivée, Capirossi fait le spectacle dans le dernier virage en faisant fumer son pneu arrière à plus de 230 km/h, mais franchit la ligne 15,2 secondes après Vale, impérial, qui remporte donc ce GP d’Australie malgré sa pénalité de 10 secondes ! Hayden, lui, garde sa 3ème place devant Gibernau et Ukawa. Olivier Jacque conserve la 6ème place, premier pilote Yamaha devant Nakano 7ème et Checa 8ème.

Au championnat, c’est Biaggi scotché à 215 points qui fait la mauvaise opération avec ce résultat blanc, Gibernau (257) étant désormais assuré de finir vice-champion du monde derrière l’intouchable Rossi (332). Capirossi est 4ème avec 161 points et Hayden (130) distance un peu plus Ukawa (123). Encore un incroyable exploit de Rossi, pole et record du circuit, record en course et victoire malgré 10 secondes de pénalité... S’il finit dans les trois premiers à Valence, il aura fini toutes les courses de la saison sur le podium ! Rendez-vous dans 2 semaines...

J. ARSOUILLE - © WWW.MOTO-NET.COM
Reproduction intégrale interdite sans autorisation préalable
(reproduction partielle : cliquez ici)
 

0 commentaires lecteurs

 

Vous avez quelque chose (d'intéressant) à déclarer ?

Parce que la liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas, Moto-Net.Com vous donne la parole. Pour poster un commentaire, vous devez avoir un Espace personnel sur Moto-Net.Com.

Soyez courtois, constructifs et argumentez vos commentaires !
Ceci n'est pas le Forum de Moto-Net, mais un espace réservé aux commentaires de nos articles : la rédaction se réserve le droit de supprimer tout ou partie des messages personnels, anonymes, injurieux ou s'éloignant du sujet de l'article. Merci de votre compréhension !

 
 
 
Vous avez déjà un Espace perso Moto-Net.Com ?
 
  
  
 
 
 
Vous n'avez pas encore d'Espace personnel ?

L'espace personnel Moto-Net.Com vous permet de :
Faire des économies avec la Carte Premium MNC !
Commenter nos articles
Recevoir automatiquement les annonces qui vous intéressent
Gérer vos dépôts d'annonces (modification, stats de consultation, etc.)
Gérer vos abonnements aux newsletters

Créez votre compte Moto-Net.Com

pixel.gif (807 octets)
  Titre précédent Titre suivant
 _
 OCCASIONS MOTOS Vendre une moto
Annonce Moto-Net : KAWASAKI 650 KLR 2400 €
KAWASAKI 650 KLR (2400 €)
Annonce Moto-Net : BMW 1200 R 1200 GS pack 2 12490 €
BMW 1200 R 1200 GS pack 2 (12490 €)
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 675 DAYTONA 675 7200 €
TRIUMPH 675 DAYTONA 675 (7200 €)
Annonce Moto-Net : MV AGUSTA 1000 F4 1000R 15490 €
MV AGUSTA 1000 F4 1000R (15490 €)
Annonce Moto-Net : BMW 1200 R 9900 €
BMW 1200 R (9900 €)
Annonce Moto-Net : MOTO GUZZI 1200 STELVIO 1200 12900 €
MOTO GUZZI 1200 STELVIO 1200 (12900 €)
Annonce Moto-Net : ADLY 50 ATV50 690 €
ADLY 50 ATV50 (690 €)
Annonce Moto-Net : YAMAHA 125 X MAX 125 1690 €
YAMAHA 125 X MAX 125 (1690 €)
Annonce Moto-Net : SUZUKI 650 SVS R Racing Edition 4500 €
SUZUKI 650 SVS R Racing Edition (4500 €)
 RECHERCHE OCCASIONS
Marque
Modèle
Catégorie
Cylindrée
Mise en circulation entre et
Région
Budget mini (€) euros
Budget maxi (€) euros
Vendeur      IndifférentParticulier Pro
Uniquement les annonces avec photo
Uniquement les occasions sous garantie
Toutes les occasions
Motos à -de 1500€
Annonces du jour
 Passer une annonce
 Forfaits professionnels
 Cote moto
A LIRE DANS CETTE RUBRIQUE
Remise des prix FIM 2003 à Dubai Remise des prix FIM 2003 à Dubai
La cérémonie de remise des prix de la FIM aux champions du monde 2003 s'est déroulée samedi soir à Dubai, aux Emirats Arabes Unis : pilotes et constructeurs s'étaient mis sur leur 31 pour recevoir leurs trophées des mains du président Francesco Zerbi. (6 commentaires)
La vérité officielle sur la mort de Kato La vérité officielle sur la mort de Kato
La commission d'enquête chargée de déterminer les causes de la mort de Daijiro Kato sur le circuit de Suzuka, lors du GP du Japon en avril, vient de publier ses conclusions officielles. (34 commentaires)
Rossi s'impose et fait durer le suspens Rossi s'impose et fait durer le suspens
Le dernier Grand Prix de la saison a permis à Stoner et à De Puniet de réaliser une course magnifique en 125 et 250. En MotoGP, Rossi confirme sa domination et officialise son départ sans dévoiler sa destination... Compte rendu et classement final. (3 commentaires)
Docteur Rossi et Mister Yam... Docteur Rossi et Mister Yam...
Valentino Rossi a finalement attendu la fin de saison pour annoncer officiellement qu'il quittait Honda, confirmant les rumeurs qui couraient depuis plusieurs mois mais sans dévoiler sa destination, même si les négociations sont très avancées avec Yam... (7 commentaires)
Le MotoGP suspendu à la décision de Rossi Le MotoGP suspendu à la décision de Rossi
A deux jours du GP d'Australie, Valentino Rossi quittera-t-il Honda ? Pour aller où ? De ces questions dépendent non seulement l'avenir des pilotes, des écuries et des sponsors, mais également la qualité du spectacle pour la saison 2004... Etat des lieux. (3 commentaires)
Tous les articles Moto GP 2003
Vous êtes actuellement 234 lecteurs simultanés
 Suivez Moto-Net.Com sur Suivez Moto-Net.Com sur Twitter

L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
15 ans d'information moto : toute l'actualité moto depuis 1999 !
 24 Heures Moto 2013
 Assurance moto
 Balades et Evénements
 Bol d'Or 2014
 Business
 Criminalité
 Culture
 Dark Dog Moto Tour 2014
 Découverte
 Emploi
 Endurance
 Environnement
 Equipement
 Essais et Tests
 Guides pratiques
 Jeu moto GP Challenge
 La vidéo du vendredi
 Lobbying
 Marché moto 2013
 Marché moto 2014
 Moto GP 2014
 Nouveautés 2014
 Occasions moto
 People
 Permis moto
 Portraits
 Pratique
 Presse et Multimédia
 Rallyes routiers 2014
 R&D
 Sécurité routière
 Sport
 Tout-terrain
 Voyages moto
 WSBK 2014
Annonces occasions Actualité Essais Equipement Annuaire des pros Agenda Forums Bons plans Contact Mon compte