L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
(Publicité)
LE FIL ACTU









NEWSLETTER
Moto-Net par e-mail
Offres spéciales des partenaires de Moto-Net
INTERACTIF
Agenda moto
Débats et opinions
Tchats en direct
Espace personnel
Nouveaux forums
Expo lecteurs
Sélection de sites
Bon plans moto
Moto-Net sur Facebook
Moto-Net sur Twitter
Road books
Outils webmasters
RAVAM
Contactez Moto-Net

Vous êtes actuellement 93 lecteurs simultanés

(Publicité)
MOTO GP 2003 Moto-Net.Com le Journal moto du net GP DE MALAISIE Paris, 13/10/2003 
Deux champions du monde à Sepang

Paris - 13/10/2003. A deux épreuves de la fin de saison, le GP de Malaisie qui se tenait ce week-end à Sepang a d'ores et déjà permis de désigner les champions du monde MotoGP et 125, tandis que le suspens demeure en 250... Compte-rendu complet.


Réagissez le premier !
0
Ajouter un commentaire Imprimer cet article Envoyer cet article par email Partager cet article sur votre site S'abonner aux flux RSS Moto-Net.Com Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Twitter Partager

A deux épreuves de la fin de saison, le GP de Malaisie qui se tenait ce week-end à Sepang a d'ores et déjà permis de désigner les champions du monde MotoGP et 125, tandis que le suspens demeure en 250... Compte-rendu complet.

125 : Pedrosa impérial

Première ligne très variée avec quatre marques différentes : en pole, le jeune Lorenzo (Derbi) est suivi de Pedrosa (Honda), Kallio (KTM )et Stoner (Aprilia). Ils sont suivis au 2ème rang par Jenkner, Luthi, Nieto et Dovisioso. Perugini, second au championnat, ne part que 9ème et Arnaud Vincent n’a placé son Aprilia privée qu’en 18ème position, tandis que Mike Di Meglio sur sa Honda s'élance de la 26ème place.

Très bon départ de Pedrosa, Kallio et Luthi mais c’est Pedrosa qui fait le hole shot devant Kallio, Lorenzo mal parti mais qui a fait un freinage de trappeur pour revenir, Jenkner, Perugini, Luthi qui lui s’est fait enfermer au premier virage, Nieto, Azuma et Dovisioso. Stoner, auteur du plus mauvais départ parmi les favoris, passe 12ème. Luthi se fait doubler successivement par Dovisioso, Azuma et Stoner, Nieto s’étant raté passant 13ème. Devant, Pedrosa a déjà pris quelques longueurs d’avance, se mettant hors de portée de l’aspiration dès le premier tour ! Stoner continue de remonter et passe Azuma aux trois quarts du circuit, mais ce dernier reprend aussitôt la 7ème place. Au premier passage, Pedrosa passe avec déjà plus d’une seconde d’avance sur ses poursuivants tandis qu’Arnaud Vincent franchit la ligne en 24ème position.

Au deuxième tour, Pedrosa porte son avance à 2 secondes, toujours suivi par Kallio, Lorenzo, Jenkner et Perugini. Stoner remonte encore et passe 5ème devant Dovisioso, Jenkner et Azuma.

Au 3ème tour, premier coup de théâtre : Perugini ralentit brutalement et passe en milieu de peloton pendant que Lorenzo est passé 2ème devant Kallio et Stoner 4ème devant Azuma, Dovisioso et Jenkner. Perugini abandonne au 4ème tour, laissant le champ libre à Pedrosa pour le titre ! Pendant ce temps, Stoner et Azuma ont passé Kallio et Luthi est passé 7ème devant Jenkner. Au 5ème tour, Stoner et Azuma ont passé Lorenzo. Luthi passe 6ème devant Dovisioso. Au tour suivant, Pedrosa a 3 secondes d’avance sur Stoner, Lorenzo et Kallio qui ont repassé Azuma, suivis de Luthi et De Angelis qui revient 7ème devant Dovisioso. Pas de changement en tête au 7ème tour mais après le 8ème passage, Stoner se rate au freinage en bout de ligne droite, laissant passer Lorenzo, Kallio, Luthi et Azuma. Arnaud Vincent est 20ème.

Au 9ème tour, Giansanti passe 8ème devant Jenkner. Au 12ème, Kallio prend la 2ème place à Lorenzo et De Angelis passe 6ème devant Azuma. Stoner chute au 13ème tour, laissant Lorenzo, Kallio, Luthi, De Angelis et Azuma se battre pour la 2ème place à 6 secondes de Pedrosa, toujours impérial. Giansanti est distancé ainsi que Cecchinello encore un peu plus loin. Au 15ème tour, Lorenzo repasse devant Kallio, De Angelis, Azuma et Luthi. Au 16ème, Azuma passe 4ème devant De Angelis. Luthi passe ensuite De Angelis pour la 5ème place. Au 18ème tour, tandis que Pedrosa ralentit pour assurer l’arrivée, De Angelis est distancé et seuls Lorenzo, Kallio, Azuma et Luthi sont en mesure de compléter le podium, à 5 secondes de l’espagnol sur sa Honda.

Dernier tour : Lorenzo et Kallio se battent pour le podium tandis que Luthi passe Azuma qui le repasse aussitôt. Kallio se présente à l’intérieur de Lorenzo qui retarde son freinage et reste 2ème, mais Luthi réussit à passer Azuma qui perd quelques longueurs. Lorenzo parvient à contrer Kallio jusqu’au dernier virage, mais Kallio garde plus de vitesse et passe Lorenzo juste avant l'arrivée ! Pedrosa franchit la ligne en vainqueur et en champion du monde, le 2ème plus jeune de tous les temps après Loris Capirossi ! Il fait son tour d’honneur en larmes, parvenant à peine à saluer le public pendant qu’Alberto Puig, son team-manager, ne cache pas non plus son émotion dans les stands. Restent les accessits : le titre de vice-champion du monde pourra se jouer entre Perugini (159 points au général), De Angelis (157), Dovisioso (149) et Nieto (139).

250 : mauvaise passe pour les français

Première ligne formée d’Elias, presque une seconde plus rapide aux essais que Poggiali, Nieto et Matsudo. Au 2ème rang se trouvent Randy De Puniet, Battaini, Porto et Guintoli. Nigon 13ème, Marchand 14ème et Bataille 16ème sont tous trois sur la 4ème ligne tandis que Katja Poensgen, qualifiée en 24ème position, est à plus d’une seconde devant son coéquipier Van Lagemaat.

Premier coup de théâtre : Sylvain Guintoli range sa moto contre le muret après le tour de chauffe ! Embrayage cassé, il ne prendra pas le départ... Debon vire en tête devant Rolfo, Elias, Nieto, Poggiali, Porto, West et De Puniet mal parti. Rolfo prend le commandement au 2ème virage devant Debon et Nieto passe Elias. Au virage suivant, Nieto et Elias passent Debon. Encore un virage et c’est Nieto qui prend la tête à Rolfo pendant que Poggiali passe Debon ! Porto et De Puniet passent West, Battaini est revenu 9ème. Elias passe 2ème devant Rolfo, De Puniet passe 6ème devant Porto et Nigon chute ! Bataille est 12ème, Marchand 15ème. Elias passe Rolfo au milieu du 2ème tour tandis que Nieto prend le large. Poggiali passe à son tour Rolfo pour partir à la poursuite des deux Honda des espagnols. Porto, De Puniet et Battaini sont juste derrière eux. Bataille ne passe plus au 3ème tour : il a chuté aussi ! Hécatombe chez les pilotes français... On apprend alors que Debon et Porto ont volé le départ et vont subir un stop and go de 10 secondes. Elias, lui, distance rapidement Poggiali et revient dans la roue de Nieto. De Puniet a passé Porto et colle Rolfo.

Au 3ème passage, Elias prend la tête devant Nieto. Poggiali a quelques longueurs de retard, suivi par Rolfo, De Puniet, Porto et Battaini. Dans le 4ème tour, Poggiali met du charbon et distance Rolfo tandis que Randy tente d’attaquer Rolfo sans succès. Battaini est distancé et Porto est potentiellement hors course. Elias fait son 2ème meilleur tour en course et distance Nieto. Au 5ème tour, Elias a une seconde d’avance sur Nieto rejoint par Poggiali. Rolfo et De Puniet sont légèrement distancés. Marchand est passé 14ème devant Olive. Elias accroît toujours son avance en alignant les meilleurs chronos, la portant à 5 secondes dès le 7ème tour. Nieto, réalisant un excellent travail d’équipier pour Elias, contient encore Poggiali. Derrière, à plus de 2 secondes, Randy s’accroche toujours à la roue de Rolfo malgré sa chute des essais. Au 9ème tour, Nieto sous la pression de Poggiali élargit dans la dernière épingle et Poggiali en profite pour passer 2ème ! Debon abandonne suite à son stop and go et Stigefelt suite à une casse mécanique !

10ème tour : Elias a 8 secondes d’avance sur Poggiali suivi comme son ombre par Nieto, plus de 12 sur Rolfo et De Puniet et presque 20 sur Battaini ! Dans les tours suivants, Elias roule toujours le plus vite. Poggiali tente d’accélérer mais Nieto suit parfaitement. Randy ne trouve toujours pas l’ouverture sur Rolfo. Au 13ème tour, Randy perd brusquement le contact de Rolfo avec un écart qui passe tout de suite à plus d’une seconde ! La seule bagarre en tête est donc celle pour la 2ème place entre Poggiali et Nieto. Au 15ème tour, Randy passe à 6 secondes de Rolfo et n’a plus que 4 secondes d’avance sur Battaini ! Pendant ce temps, Porto revient fort après son stop and go : il est 9ème à trois tours de l’arrivée et menace West, 8ème ! Marchand est 13ème devant Olive qui réalise son meilleur chrono.

A deux tours de l’arrivée, Randy n’a plus que 3 secondes d’avance sur Battaini ! Nieto tente toujours ses attaques sur Poggiali mais sans succès. Il réussit à lui faire le freinage dans le dernier tour mais Poggiali repasse aussitôt ! Nieto insiste et passe à nouveau au virage suivant, Poggiali scotché à sa roue ! Dans l’avant-dernière ligne droite, Poggiali passe à l’aspiration mais Nieto revient à l’intérieur au dernier virage, sans parvenir à passer : il reste 3ème pour 11/1000ème ! Rolfo est 4ème, Randy De Puniet a réussi à préserver sa 5ème place face à Battaini 6ème.

Au championnat, Poggiali mène avec 226 points devant Elias et Rolfo (ex aequo à 201 points), De Puniet (183), Nieto (167) et Battaini (127). Sur les deux courses restantes, Elias et Rolfo ont toujours leurs chances si la Honda progresse, mais ça devient difficile pour Randy...

MotoGP : suspens pour la place de vice-champion du monde...

Pole position pour Rossi, accompagné sur la première ligne par Checa, Tamada et Biaggi. On trouve au 2ème rang Nakano, Capirossi, Gibernau et Ukawa tandis qu'Olivier Jacque, pas encore remis de sa chute suite à laquelle sa tête avait violemment heurté le sol, déclare forfait.

Départ canon de Gibernau et de Capirossi, Gibernau faisant le hole shot devant Capirossi, Checa, Rossi, Biaggi, Bayliss, Hayden, Haga et Nakano. Barros chute dans le premier virage et repart bon dernier : l'année de tous les cauchemars pour Tech 3 ! Gibernau prend rapidement quelques longueurs d’avance. Rossi tente un freinage un peu optimiste sur Checa, passe mais élargit et repasse 4ème. Au virage suivant, Checa réussit à passer Capirossi pour la 2ème place. Rossi l’imite rapidement et passe à son tour la Ducati n°65. Pendant ce temps, Hayden est passé 6ème juste derrière Biaggi, distançant immédiatement Bayliss. Au dernier freinage du 2ème tour, Rossi passe Checa en affichant le meilleur chrono, battant de près d’une seconde le record en course de Biaggi : la chasse au Gibernau est ouverte ! Chris Burns, sur la Harris WCM, écope d’un stop and go pour départ volé... Au dernier freinage, Biaggi parvient enfin à passer Capirossi pour la 4ème position tandis que devant, Checa tente de rester avec Rossi pour revenir sur Gibernau. Mais Rossi établit encore un meilleur tour et Checa peine à suivre le rythme. Biaggi, lui, distance Capirossi talonné par Hayden.

Au milieu du 3ème tour, Rossi est revenu dans la roue de Gibernau et Hayden a doublé Capirossi. Au 5ème, Rossi met toujours la pression à Gibernau sans tenter de le passer mais en étudiant différentes trajectoires possibles, tandis que Biaggi et Capirossi, qui a redoublé Hayden, descendent leurs chronos. Au 6ème tour, Biaggi est revenu dans la roue de Checa, à 2,5 secondes derrière les leaders, et a distancé Capirossi et Hayden à plus de 5 secondes de Gibernau. Max passe 3ème dès le début du 7ème tour devant Checa. On voit alors Rossi se retourner dans l’avant-dernière ligne droite, comme s’il avait senti venir le danger Biaggi derrière lui, ce que confirmera son stand au passage. Du coup, au tour suivant, il passe en tête devant Gibernau ! Bien lui en prend car Biaggi profitant de la piste libre devant lui, aligne son meilleur chrono ! Capirossi et Hayden, en bagarre pour la 5ème place, alignent eux aussi leurs meilleurs tours, tout comme Nakano 8ème. Comme à son habitude, Rossi accélère pour prendre le large. Gibernau s’accroche, mais Rossi est trop fort et prend trois quarts de seconde d’avance sur l’espagnol au tour suivant.

Au 10ème passage, Rossi est en tête avec une seconde d’avance sur Gibernau, 3 secondes sur Biaggi, 6,5 secondes sur Checa qui voit revenir Capirossi et Hayden, presque 10 secondes sur Bayliss, et 13 sur Ukawa qui a passé Nakano ! Dans les tours suivants, Biaggi revient sur Gibernau tandis que la bagarre bat son plein entre Checa, Capirossi et Hayden. Ce dernier parvient enfin à passer Capirossi dans un superbe enchaînement du 13ème tour. Gibernau a remis du charbon sous la menace de Biaggi et revient légèrement sur Rossi, tournant plus vite que lui aux 12ème et 13ème tours. A six tours de l’arrivée, Capirossi décroche et seul Hayden est en mesure d’inquiéter Checa. Il tente un freinage mais sort large et voit repasser "El Toro" . En tête, Rossi a accéléré, lui aussi, et tourne dans des temps légèrement meilleurs que Gibernau. Biaggi tourne jusqu’à une seconde moins vite que les deux leaders !

A trois tours de l’arrivée, c’est Gibernau qui tourne à nouveau plus vite que Rossi ! Biaggi, lui, semble s’être résigné à la 3ème place pendant que Checa résiste toujours à Hayden et sa Honda. Nakano colle à la roue de Bayliss pour la 8ème place, quelques longueurs derrière Ukawa 7ème. Dans l’avant dernier tour, Hayden passe Checa, Nakano passe Bayliss, mais pour le podium, la messe est dite depuis longtemps ! Victoire et titre pour Rossi, qui s’arrête à son stand dès la ligne d’arrivée franchie. 2ème place pour Gibernau qui n’a rien cédé tandis que Biaggi complète ce podium 100% Honda, joliment agrémenté de la 4ème place du rookie Hayden !

Plus loin, Rossi et son fan club avaient prévu, hormis les désormais traditionnels t-shirts, une petite mise en scène qui le libérait de ses chaînes : un message pour Honda, à l’heure où des rumeurs savamment organisées annoncent à qui mieux-mieux un éventuel transfert chez Yamaha ? Gibernau, lui, devra contenir Biaggi pour être vice-champion du monde en gérant son avance de 29 points au championnat. Rossi, 24 ans, 5 titres mondiaux, chapeau bas !

J. ARSOUILLE - © WWW.MOTO-NET.COM
Reproduction intégrale interdite sans autorisation préalable
(reproduction partielle : cliquez ici)
 

 

Vous avez quelque chose (d'intéressant) à déclarer ?

Parce que la liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas, Moto-Net.Com vous donne la parole. Pour poster un commentaire, vous devez avoir un Espace personnel sur Moto-Net.Com.

Soyez courtois, constructifs et argumentez vos commentaires !
Ceci n'est pas le Forum de Moto-Net, mais un espace réservé aux commentaires de nos articles : la rédaction se réserve le droit de supprimer tout ou partie des messages personnels, anonymes, injurieux ou s'éloignant du sujet de l'article. Merci de votre compréhension !

 
 
 
Vous avez déjà un Espace perso Moto-Net.Com ?
 
  
  
 
 
 
Vous n'avez pas encore d'Espace personnel ?

L'espace personnel Moto-Net.Com vous permet de :
Faire des économies avec la Carte Premium MNC !
Commenter nos articles
Recevoir automatiquement les annonces qui vous intéressent
Gérer vos dépôts d'annonces (modification, stats de consultation, etc.)
Gérer vos abonnements aux newsletters

Créez votre compte Moto-Net.Com

pixel.gif (807 octets)
  Titre précédent Titre suivant
 _

MOTO-NET FLASH : RESTEZ CONNECTÉS !

L'info moto par email
+ offres spéciales de nos partenaires moto
 OCCASIONS MOTOS Vendre une moto
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 1200 trophy 1200 14500 €
TRIUMPH 1200 trophy 1200 (14500 €)
Annonce Moto-Net : KTM 690 690 DUKE ABS 6290 €
KTM 690 690 DUKE ABS (6290 €)
Annonce Moto-Net : SUZUKI 500 GS500 2390 €
SUZUKI 500 GS500 (2390 €)
 RECHERCHE OCCASIONS
Marque
Modèle
Catégorie
Cylindrée
Mise en circulation entre et
Région
Budget mini (€) euros
Budget maxi (€) euros
Vendeur      IndifférentParticulier Pro
Uniquement les annonces avec photo
Uniquement les occasions sous garantie
Toutes les occasions
Motos à -de 1500€
Annonces du jour
 Passer une annonce
 Forfaits professionnels
 Cote moto
A LIRE DANS CETTE RUBRIQUE
Remise des prix FIM 2003 à Dubai Remise des prix FIM 2003 à Dubai
La cérémonie de remise des prix de la FIM aux champions du monde 2003 s'est déroulée samedi soir à Dubai, aux Emirats Arabes Unis : pilotes et constructeurs s'étaient mis sur leur 31 pour recevoir leurs trophées des mains du président Francesco Zerbi. (6 commentaires)
La vérité officielle sur la mort de Kato La vérité officielle sur la mort de Kato
La commission d'enquête chargée de déterminer les causes de la mort de Daijiro Kato sur le circuit de Suzuka, lors du GP du Japon en avril, vient de publier ses conclusions officielles. (34 commentaires)
Rossi s'impose et fait durer le suspens Rossi s'impose et fait durer le suspens
Le dernier Grand Prix de la saison a permis à Stoner et à De Puniet de réaliser une course magnifique en 125 et 250. En MotoGP, Rossi confirme sa domination et officialise son départ sans dévoiler sa destination... Compte rendu et classement final. (3 commentaires)
Docteur Rossi et Mister Yam... Docteur Rossi et Mister Yam...
Valentino Rossi a finalement attendu la fin de saison pour annoncer officiellement qu'il quittait Honda, confirmant les rumeurs qui couraient depuis plusieurs mois mais sans dévoiler sa destination, même si les négociations sont très avancées avec Yam... (7 commentaires)
Suspens en 250 ! Suspens en 250 !
Alors que les titres 125 et MotoGP sont déjà attribués, la bagarre a fait rage en 250 ce week-end à Philip Island, même si Poggiali semblait pouvoir se contenter de son avance de 25 points sur Elias et Rolfo... Compte rendu d'un GP à suspens !
Tous les articles Moto GP 2003
Vous êtes actuellement 94 lecteurs simultanés
LE FIL ACTU

Assisto, un constat amiable d'accident sur smartphone
Le contrat amiable d'accident souffle en 2014 ses 50 bougies et en profite pour plonger - enfin ! - dans l'ère numérique et dans nos poches, via nos indispensables smartphones. Moto-Net.Com a testé l'application Assisto, lancée cette année en France.

Déclarations et analyse du GP d'Australie MotoGP
Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs succès (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix d'Australie MotoGP 2014 à Phillip Island. (6 commentaires)

Yamaha 2015 : nouveaux coloris, petite fuite et réclame
Le stand Yamaha au salon Eicma de Milan va faire le plein avec des modèles ravivés par de nouveaux coloris et de tout nouveaux modèles : la R1 bien sûr, mais aussi une autre moto aperçue sur la toile et la R3 dont Colin Edwards et sa femme raffolent... (11 commentaires)

Yamaha présente sa nouvelle moto sportive YZF-R3
Alors que vient de paraître aujourd'hui une nouvelle vidéo sur la future YZF-R1, Yamaha dévoile son YZF-R3 : avec son bicylindre de 321 cc, elle a pour mission d'épater les nouveaux permis... et de mettre la pâtée aux petites sportives de la concurrence ! (14 commentaires)

Essai Street 750 : petite Harley bien urbaine ?
Harley-Davidson présente depuis peu dans ces concessions françaises une toute nouvelle Street 750. Classée à part dans le clan de Milwaukee, cette moto à vocation citadine représente la nouvelle entrée de gamme HD. Moto-Net.Com l'a essayée pour vous. (53 commentaires)

De Puniet s'engage en World Superbike avec Suzuki
Randy de Puniet est de retour en compétition ! Il participera au championnat du monde Superbike 2015 au sein du team Suzuki Voltcom Crescent. Il poursuivra parallèlement le développement de la GSX-RR, prototype Suzuki engagé en MotoGP dès l'an prochain. (12 commentaires)

Déclarations et analyse du GP du Japon MotoGP
Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs succès (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix moto du Japon 2014 au Motegi. (2 commentaires)

La traversée du Vietnam en Honda Win
Enora, motarde et prof de yoga à Paris, avait envie d'un break. Décidant de vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie, elle vend son appartement pour se lancer dans un voyage ''sans limites'' et nous raconte sa traversée du Vietnam sur une Honda Win 110 cc. (6 commentaires)

World Supersport : Sofuoglu reste chez Kawasaki en 2015
Kenan Sofuoglu a connu une saison 2014 particulièrement décevante mais ne s'avoue certainement pas vaincu ! Le triple champion de Supersport signe de nouveau chez Kawasaki en 2015 mais dans un team italien, afin de vaincre le signe ''indien''...

Nouveautés équipements 2015 : BMW takes C.A.R.E of you !
BMW Motorrad a convié MNC à Munich pour découvrir l'envers du décor de son concept C.A.R.E (Concept of Advanced Rider Equipement), ainsi que ses nouveaux équipements 2015 dévoilés au salon Intermot à Cologne aux côtés de ses nouveautés moto.

>> Toute l'actualité moto 
 Suivez Moto-Net.Com sur Suivez Moto-Net.Com sur Twitter

L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
15 ans d'information moto : toute l'actualité moto depuis 1999 !
 24 Heures Moto 2014
 Assurance moto
 Balades et Evénements
 Bol d'Or 2014
 Business
 Criminalité
 Culture
 Dark Dog Moto Tour 2014
 Découverte
 Emploi
 Endurance
 Environnement
 Equipement
 Essais et Tests
 Guides pratiques
 Jeu moto GP Challenge
 La vidéo du vendredi
 Lobbying
 Marché moto 2014
 Moto GP 2014
 Nouveautés 2014
 Nouveautés 2015
 Occasions moto
 People
 Permis moto
 Portraits
 Pratique
 Presse et Multimédia
 Rallyes routiers 2014
 R&D
 Sécurité routière
 Sport
 Tout-terrain
 Voyages moto
 WSBK 2014
Annonces occasions Actualité Essais Equipement Annuaire des pros Agenda Forums Bons plans Contact Mon compte