L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
(Publicité)
LE FIL ACTU









NEWSLETTER
Moto-Net par e-mail
Offres spéciales des partenaires de Moto-Net
INTERACTIF
Agenda moto
Débats et opinions
Tchats en direct
Espace personnel
Nouveaux forums
Expo lecteurs
Sélection de sites
Bon plans moto
Moto-Net sur Facebook
Moto-Net sur Twitter
Road books
Outils webmasters
RAVAM
Contactez Moto-Net

Vous êtes actuellement 170 lecteurs simultanés

(Publicité)
MOTO GP 2003 Moto-Net.Com le Journal moto du net GP DU PORTUGAL Paris, 8/9/2003 
Les leaders confortent leurs positions

Paris - 8/9/2003. Les leaders ont profité du soleil portugais pour conforter leurs positions ce week-end à Estoril, lors de la 11ème manche du Championnat du monde. Le compte rendu complet.


1 commentaire
1
Ajouter un commentaire Imprimer cet article Envoyer cet article par email Partager cet article sur votre site S'abonner aux flux RSS Moto-Net.Com Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Twitter Partager

Les leaders ont profité du soleil portugais pour conforter leurs positions ce week-end à Estoril, lors de la 11ème manche du Championnat du monde.

Côté français, Arnaud Vincent s'attribue une encourageante 5ème place en 125 et Randy de Puniet monte sur la troisième marche du podium en 250. Et côté maître du monde, Rossi reste indétrônable en MotoGP...

125 : 22, voilà Nieto !

Première ligne formée par De Angelis, Pedrosa, Lorenzo et Perugini et deuxième par Nieto, Simoncelli, Borsoi et Dovisioso. Arnaud Vincent, sur son Aprilia Sterilgarda, part de la 13ème position. Superbe départ de De Angelis qui vire en tête devant Pedrosa, Talmacsi, Perugini, Jenkner, Lorenzo, Borsoi, Nieto et Vincent. Dans le troisième virage, Ui chute en entraînant Simoncelli : drapeau rouge, arrêt de la course ! Au deuxième départ, donné avec les mêmes positions sur la grille, exception faite de Ui et Simoncelli qui ne repartiront pas, c’est Perugini qui prend l’avantage sur Talmacsi, Pedrosa, De Angelis, Lorenzo, Jenkner, Nieto, Dovisioso, Borsoi et Barbera, auteur d’un départ canon depuis sa 22ème position sur la grille, suivi de Vincent et Luthi.

Rapidement, Pedrosa se porte en 2ème position devant Talmacsi. A la sortie de la redoutable chicane, Cecchinello qui remontait fort chute, entraînant Borsoi. Peu après, Pedrosa prend la tête pendant que De Angelis passe Talmacsi. Arnaud est 10ème devant les jeunes Luthi et Corsi. Pedrosa tente de prendre le large. De Angelis passe Perugini pour tenter de l’en empêcher pendant que Dovisioso passe Jenkner, désormais suivi de Barbera, Nieto et Luthi qui a passé Arnaud Vincent. Ces onze hommes ont fait le trou sur le "peloton" mené par Simone Corsi. Arnaud repasse Luthi au début du 2ème tour.

Triplé Aprilia en 125 et en 250Au 3ème passage, De Angelis rejoint Pedrosa et rejoint les onze hommes de tête. Barbera, lui, continue sa remontée et passe Lorenzo pendant que Luthi repasse Arnaud. Dovisioso, au prix du meilleur tour en course, passe Talmacsi pour la 4ème place. Nieto passe 8ème devant Lorenzo. Pellino, le nouveau coéquipier d’Arnaud, chute et abandonne. Au 5ème tour, Jenkner passe Talmacsi, suivi quelques virages plus loin par Barbera, pendant que De Angelis passe Pedrosa qui le repasse aussitôt. Au bout de la 6ème ligne droite, ce sont Dovisioso et Perugini qui se livrent au même jeu ! Ca tricote chez les leaders, et ce n’est pas Nieto qui a passé Barbera qui dira le contraire ! Luthi passe 9ème devant Lorenzo, mais perd l’avant un peu plus loin et abandonne. Malgré plusieurs tentatives, aucun changement de positions au bout de la ligne droite du 7ème tour. Ce n’est pas faute d’essayer à trois de front ! C’est plus loin dans ce tour que Barbera pique la 6ème place à son coéquipier Nieto. Au tour suivant, De Angelis passe en tête au prix d’une aspiration suivie d’un superbe freinage en bout de ligne droite. Plus loin, Jenkner passe Dovisioso au prix d’un magnifique intérieur, suivi de Barbera, pendant que Perugini prend la 2ème place à Pedrosa qui se retrouve 3ème en deux virages ! Et ce n’est pas fini pour lui, car Barbera, très en verve, le passe à son tour ! Dovisioso repasse Jenkner alors qu’Arnaud, lui, passe Talmacsi.

Au 9ème passage, Dovisioso passe Pedrosa et Lorenzo passe Nieto. Jenkner, victime d’une casse d’échappement, est contraint à l’abandon. Barbera passe second devant Perugini et Lorenzo passe Nieto pendant que Pedrosa repasse Dovisioso. Au 10ème tour, Barbera passe en tête devant De Angelis, Perugini, Pedrosa et Dovisioso, Nieto qui a repassé Lorenzo, Arnaud Vincent et Talmacsi. Barbera tente de s’échapper et prend rapidement deux à trois longueurs sur ses adversaires, pendant que Pedrosa met tout en oeuvre pour passer Perugini sans succès. Au bout de la 11ème ligne droite, Perugini fait le freinage à De Angelis et attaque pour revenir sur Barbera, imité par Pedrosa qui revient 3ème. Nieto, lui, passe 4ème devant De Angelis et Dovisioso, alors qu’Arnaud passe Lorenzo. Au tour suivant, Perugini tente de retarder encore davantage son freinage en bout de ligne droite, se rate et laisse passer Pedrosa, Nieto, De Angelis, Dovisioso et Vincent ! Il repasse rapidement le français, mais a tout de même perdu cinq places !

Nieto, Barbera et De Angelis s’imposent en 125Au 13ème tour, Barbera est toujours devant mais Pedrosa qui descend ses temps et Nieto qui vient de battre le meilleur tour l’ont rejoint. Du coup, De Angelis et le deuxième groupe sont à quelques longueurs des trois espagnols regroupés ! Perugini, le second du Championnat, chute, manquant d’entraîner avec lui Dovisioso qui en sera quitte pour une partie de jardinage et six places perdues avec un gros déficit de temps. Perugini ne parviendra pas à repartir. Cette chute a creusé un gros écart entre De Angelis, qui revient fort sur les trois leaders et le groupe d’Arnaud Vincent. Au 14ème tour, Nieto et Pedrosa passent Barbera à l’aspiration mais Barbera les repasse tous deux au freinage ! De Angelis recolle grâce à ce chassé-croisé et Lorenzo, Vincent et Talmacsi sont à 3 secondes derrière les quatre hommes. Pedrosa passe à nouveau Barbera qui le repasse en hochant la tête, semblant lui dire "essayes encore !" A l’entrée de la chicane, c’est Nieto qui passe à son tour Pedrosa au prix d’un intérieur autoritaire. Lorenzo, Vincent et Talmacsi reviennent à 2 secondes. Dans la ligne droite suivante, Nieto fait l’aspi à Barbera pendant que De Angelis la fait à Pedrosa. Mais Barbera ne s’en laisse toujours pas compter et refait le freinage à Nieto ! De Angelis, lui, sort large et laisse repasser Pedrosa. Plus loin, Arnaud a passé Lorenzo et Talmacsi. Il les distance immédiatement pour tenter de revenir sur les leaders. C’est alors lui qui est le 2ème plus rapide en piste ! Le plus rapide reste Dovisioso, qui fait le forcing pour revenir et fait le meilleur tour en course en 9ème position ! Lorenzo passe à son tour Talmacsi. De Angelis passe à nouveau Pedrosa et Arnaud se rapproche toujours !

Pablo Nieto signe sa première victoire en Grand Prix !A cinq tours de l’arrivée, les quatre hommes, toujours en bagarre aux mêmes positions, voient Arnaud Vincent, qui a relégué Lorenzo et Talmacsi à une seconde, revenir sur eux, profitant de leur bagarre alors que lui roule seul et améliore régulièrement ses chronos. Pas d’autre fait de course pendant les deux tours suivants, sinon Arnaud qui revient toujours, environ une demi-seconde au tour plus vite que les leaders. A 3 tours de l’arrivée, Nieto prend la tête à Barbera à l’aspiration, De Angelis et Pedrosa ayant perdu quelques longueurs. Peu après, Barbera repasse, De Angelis revient et distance Pedrosa. Arnaud continue de descendre ses chronos ! Nieto et Barbera luttent à se toucher et Nieto repasse tout de même Barbera ! A l’entame de l’avant-dernier tour, c’est De Angelis qui passe Barbera à l’aspiration, mais Barbera ne lâche toujours rien au freinage et reste 2ème ! Barbera repasse à nouveau Nieto quelques virages avant l’entame du dernier tour et inscrit le meilleur tour en course dans cet avant-dernier tour ! Nieto et Barbera s’échangent à nouveau la 1ère place un peu plus loin, alors que Pedrosa tente en vain de passer De Angelis. Barbera sort du dernier virage en tête, mais Nieto lui prend l’aspiration et parvient à le doubler juste avant la ligne, gagnant ainsi son premier grand prix ! De Angelis garde la 3ème place devant Pedrosa et Arnaud Vincent passe la ligne 5ème, rassurant tous les observateurs sur ses possibilités : la victoire lui est à nouveau accessible ! Quant à Barbera, il a aujourd’hui été victime du 22 : 22ème place sur la grille, dépossédé de la victoire par le numéro 22 pour 22/1000ème... Locatelli, lui, emmène sa KTM à la 11ème place, loin devant Kallio seulement 14ème malgré une excellente vitesse de pointe. Kallio sera même disqualifié pour un problème de poids, sa moto pesant 700 g de moins que le minimum autorisé de 135 kg...

Au classement, Pedrosa avec 175 points fait la bonne opération grâce à la chute de Perugini qui reste bloqué à 137, De Angelis (124) passe 3ème devant Dovisioso (120), Nieto (113) prend la 5ème place à Cecchinello resté à 105, et Jenkner lui aussi bloqué à 98 points est égalé par Barbera ! Rendez-vous est pris avec Arnaud pour Rio !

250 : Elias fait la totale

En première ligne on trouve tout d’abord Toni Elias, qui fait sa première pole de la catégorie malgré sa grosse chute de samedi qui l’a empêché de participer à la 2ème séance qualificative, puis Randy De Puniet, bon 2ème malgré qu’il n’apprécie pas Estoril, la première première ligne de Sylvain Guintoli 3ème et Poggiali. En deuxième ligne, Porto, Battaini, Rolfo et Nieto sont en embuscade. Chez les autres français, Bataille part 12ème, Marchand 13ème et Nigon 20ème. Elias conserve l’avantage de sa pole devant Porto auteur d’un très bon départ, Randy, Debon surgi de la 10ème position, Rolfo, Poggiali, Battaini, Nieto et Guintoli. Porto passe en tête mais Elias repasse au virage suivant pendant que Debon perd rapidement trois places. Rolfo passe 3ème devant De Puniet.

Au premier tour, Randy repasse Rolfo pour la 3ème position et Battaini prend la 6ème place à Debon. Marchand est 12ème, Bataille 18ème. Katia Poensgen chute et reste au sol, ne pouvant se relever seule. Quelques virages plus tard, Rolfo part en amorce de high side et se remet miraculeusement en selle après quelques figures dignes d’un rodéo et sans même perdre de place ! Enorme chaleur pour "Il Lupo" !

En 250, Elias s’impose devant Poggiali et De PunietElias passe pour la 21ème fois la ligne avec le meilleur tour en course, suivi par Porto et De Puniet, quelques longueurs les séparant de Rolfo, Poggiali, Battaini, Nieto, et encore plus loin, Guintoli menant le 3ème groupe. Porto attaque Elias mais reste 2ème. Suite à une petite faute, Porto passe Elias, imité au virage suivant par Randy ! Rolfo, Poggiali et Battaini en profitent pour se rapprocher des trois hommes de tête, Nieto ayant du mal à suivre le rythme.

Au 4ème passage, Porto, De Puniet, Elias, Rolfo et Poggiali sont groupés. Battaini suit à quelques longueurs, Nieto plus loin voit Guintoli et Matsudo, qui a passé Debon, revenir. Marchand est 12ème. Porto fait le forcing pour tenter de s’échapper, mais Randy le suit bien, alors qu’Elias semble avoir un passage à vide. En bout de 5ème ligne droite, Poggiali passe Rolfo au freinage, voyant Porto, De Puniet et Elias partir devant. Au 6ème passage, Randy a rejoint Porto. Elias, Poggiali et Rolfo resserrent les positions. Nieto ne tient toujours pas le rythme, Guintoli n’étant plus qu’à une seconde derrière lui ! Marchand est 12ème, Bataille 16ème, Nigon 18ème. Au 7ème tour, les cinq hommes de tête roulent à nouveau groupés. West 10ème a passé Debon. Dans ce tour, Randy prend la tête à Porto avec une apparente facilité. Au passage suivant, Guintoli est passé 7ème devant Nieto. En bout de ligne droite, après le 9ème passage, Randy fait une glisse de l’arrière assez surprenante à cet endroit du circuit, et Porto en profite pour repasser devant. Au virage suivant, Elias passe lui aussi le français. Peu après, Elias prend à nouveau la tête devant Porto. Au tour suivant, c’est Poggiali qui passe Randy au bout de la ligne droite. Pendant ce temps, Bataille est remonté à la 12ème place juste devant Marchand 13ème, Nigon est 17ème. Elias refait le forcing devant et reprend quelques longueurs d’avance. Au 11ème tour, Hugo Marchand est contraint à l’abandon. Rolfo passe 4ème devant De Puniet. Alors qu’on pensait qu’Elias avait des soucis, on apprendra que Randy se battait avec des problèmes de freins, ce qui explique qu’il ait rétrogradé alors qu’il semblait facile devant... Au contraire, Elias continue à mettre du charbon et distance peu à peu ses poursuivants.

Nouveau triplé Aprilia en 250A la mi-course, Elias a plus d’une seconde d’avance sur Porto 2ème et creuse encore régulièrement l’écart. Guintoli est toujours 7ème, Bataille 13ème a perdu une place alors que Nigon est passé 16ème. Dans le 16ème tour, Randy recommence à pousser et montre régulièrement sa roue à Rolfo, sans toutefois parvenir à passer l’italien. Au 16ème tour, Elias, qui est le seul à rouler sous la barre des 1,43 mn, a plus de 2 secondes d’avance sur Porto. Les autres positions sont figées, personne n’arrivant à prendre le dessus sur les autres. Dans le tour suivants, Randy a visiblement de nouveau des soucis de dérobade de l’arrière et peine à garder le contact avec Rolfo. Dans le 18ème tour, Randy aux prises avec ses freins perd le contact et Poggiali suivi de Rolfo passent Porto. Elias, lui, continue d’améliorer ses chronos et tourne dans les temps de sa pole ! Dans le 19ème tour, Rolfo attaque Poggiali et le passe, mais Poggiali le repasse dans le virage suivant. Randy est à une seconde derrière Porto 4ème. Au tour suivant, Rolfo passe Poggiali à la faveur des dépassements d’attardés. Guintoli roule toujours en 7ème position juste devant Matsudo.

A quatre tours de la fin, Poggiali pousse derrière Rolfo qui tient bon, et Randy De Puniet remonte petit à petit. A trois tours de la fin, Matsudo prend la 7ème place à Guintoli. Dans l’avant-dernier tour, Poggiali au prix d’un freinage d’outre-tombe parvient à passer Rolfo, imité au virage suivant par Porto. Au freinage de la ligne droite, Rolfo repasse Porto, Randy étant pratiquement revenu dans sa roue ! A l’entrée de la chicane, Porto tentant le tout pour le tout retarde au maximum son freinage mais il se rate, percute Rolfo et chute ! De Puniet réussit à passer sans perdre de vitesse et double Rolfo qui a toutes les peines du monde à sortir de la chicane, poussé hors de la trajectoire par l’argentin ! Victoire de Toni Elias devant Poggiali et De Puniet qui hérite d’un podium inespéré quelques virages plus tôt ! Porto, qui a réussi à repartir sans garde boue avant ni échappement gauche, conserve la 5ème place derrière Rolfo ! Battaini conserve la 6ème place, juste devant son coéquipier Sylvain Guintoli qui a repassé Matsudo. Bataille finit 12ème, Nigon 16ème.

Au classement du championnat, Poggiali avec 165 points est toujours leader, Elias (151) prend la 2ème position à Rolfo (148) et Randy (146) a passé Nieto (143). Poggiali fait somme toute une bonne opération en reprenant quelques longueurs d’avance sur ses poursuivants et Randy De Puniet, malgré son podium, est bien dépité car il se sentait capable de faire bien mieux sans les problèmes rencontrés ! Pour lui aussi, ce sera pour Rio ?

MotoGP : Rossi à nouveau en patron bat le record de Doohan !

Capirossi en pole devant Biaggi, Rossi et Gibernau. Deuxième ligne surprise avec les Yamaha de Jacque, Nakano et Checa accompagnés de Bayliss. Les favoris logiques sont là, mais ça pousse derrière, semble-t-il ! Excellent départ de Biaggi qui fait le hole shot devant Capirossi, Gibernau, Rossi, Bayliss, Jacque, Nakano, Checa et Ukawa. GIbernau passe Rossi, Bayliss passe Jacque, Ukawa passe Checa talonné par Melandri et Barros. OJ semble avoir des problèmes de motricité avec sa Yamaha et glisse beaucoup en sortie de virage. Du coup, Nakano le passe avant le premier passage sur la ligne pendant que Rossi, voyant que Biaggi a pris quelques longueurs d’avance, prend la 3ème place à Gibernau.

Peu après, Rossi se porte à l’extérieur de Capirossi, à la limite du vibreur, pour préparer l’intérieur qui lui permet de passer 2ème au virage suivant : du grand art dans un trou de souris ! Pendant ce temps, Ukawa a passé OJ puis Nakano pour la 6ème place, suivis de Melandri, Barros, OJ et Checa. Au 2ème passage, Biaggi passe avec le meilleur tour en course mais Rossi est derrière et accélère ! D’ailleurs, Il Dottore fait le meilleur chrono au 3ème tour et recolle rapidement son meilleur ennemi. Dans ce tour, Melandri a passé successivement Nakano puis Ukawa et pointe désormais 6ème et premier Yamaha ! A partir du 4ème tour, Rossi selon sa tactique préférée colle Biaggi, variant ses trajectoires et en montrant de temps en temps sa roue avant à Max... Capirossi et Gibernau suivent à quelques longueurs, eux-même ayant légèrement distancé Bayliss, Melandri et Ukawa.

 Biaggi réalise une très belle course mais ne parvient pas à contenir RossiAu 5ème passage, alors que Rossi continue de jouer au chat avec sa souris Biaggi, Barros a pris à Nakano la 8ème position et Checa a passé OJ. Dans ce 6ème tour, Capirossi met du charbon pour tenter de revenir sur ses compatriotes. Bayliss est déjà à plus de 2 secondes derrière les quatre leaders ! On voit Rossi se retourner pour surveiller son meilleur copain et plus dangereux adversaire au championnat, déterminant sa tactique de course : suivre ou passer Biaggi ! Pendant ce temps, Ukawa a pris la 6ème place à Melandri. Rossi reste toujours derrière Biaggi alors que Gibernau peine à conserver le contact avec un Capirossi qui se dépouille comme à son habitude. Melandri reprend sa 6ème place à Ukawa avec une vitesse de pointe comparable à celle des Honda.

A la faveur d’une légère baisse de rythme, Capirossi et Gibernau reviennent à moins d’une seconde de Biaggi et Rossi dans le 10ème tour. Résultat : Biaggi réaccélère !

Malgré les efforts louables de ses adversaires, Rossi reste le maître incontesté !En tenant de suivre, Capirossi sort trop large et ouvre la porte à Gibernau qui ne se fait pas prier pour prendre la 3ème place ! L’écart avec les deux leaders est à nouveau de plus d’une seconde. Bayliss, Ukawa et Melandri sont à 5 secondes de Capirossi et Barros seul est encore une seconde derrière. Nakano 13ème a lui été doublé par OJ, Tamada et Hayden. Au 12ème passage, Biaggi et Rossi ont encore augmenté leur avance, soit plus de deux secondes sur Gibernau et Capirossi. Groupés, Bayliss, Ukawa et Melandri se battent toujours pour la 5ème place. Au 13ème passage, Rossi se décide à passer Biaggi et prend la tête avec une facilité déconcertante. Ukawa et Melandri ont passé Bayliss. Rossi, à l’attaque, fait le forcing pour lâcher tout de suite Biaggi et y parvient au prix de ces glisses dont il a le secret ! Au passage suivant, il lui a tout simplement mis une seconde en un tour... Sete Gibernau, lui, pointe à 4 secondes de Rossi, une bonne seconde devant Capirossi. Ukawa a lui aussi lâché Melandri et Bayliss.

OJ est repassé 10ème devant Hayden, Tamada et Nakano. Au 17ème passage, Rossi a relâché son effort et contrôle Biaggi à 1,7 seconde. Gibernau pointe à 5 secondes de Vale mais remonte dixième après dixième sur Biaggi. Capirossi est à 9/10ème derrière Sete. Au tour suivant, Bayliss repasse Melandri et Checa passe Barros pour la 8ème place. Au 20ème tour, Rossi a 2,4 secondes d’avance sur Biaggi, 6,3 sur Gibernau et 7,2 sur Capirossi qui reste à moins d’une seconde de l’espagnol. Ukawa à 12 secondes voit revenir Bayliss. Melandri roule seul 7ème à 14 secondes de Rossi. Tamada a passé Jacque pour la 11ème place.

Capirossi doit sa troisième marche sur le podium à l’aspiration de Gibernau Au 21ème passage sur la ligne, Rossi contrôle et maintient Biaggi à 2,9 secondes. Gibernau est à 3,6 secondes derrière Biaggi et Capirossi à l’attaque revient sur Gibernau. Capirossi reprend 1 ou 2 dixièmes à Gibernau à chaque tour, sa Ducati remuant comme un mustang ! A trois tours de l’arrivée, Hayden 9ème et Tamada 10ème ont passé Barros désormais 11ème devant l’autre Yamaha Tech3 d’OJ. Hayden est d’ailleurs le plus rapide en piste à ce stade de la course. Au passage suivant, Capirossi est à moins de 4/10ème de Gibernau et le passe au prix d’un freinage d’anthologie en bout de ligne droite. Plus loin, à l’entrée de la chicane, Gibernau le repasse de fort belle façon. Rossi passe la ligne en vainqueur et en patron, Biaggi bon 2ème, et Capirossi qui s’est idéalement placé dans l’aspiration de Gibernau dans le dernier virage lui subtilise la troisième place sur la ligne ! Suivent Ukawa, Bayliss, Melandri meilleur Yamaha devant son coéquipier Checa, Hayden, Tamada, Barros et Nakano qui a finalement repassé OJ qui finit 13ème devant les deux Aprilia d’Edwards et Haga. Au championnat, Rossi avec 237 points reprend le large, Gibernau grand perdant du jour reste cependant 2ème avec 191 points, suivi de Biaggi (161), Capirossi (113) et Bayliss (106). Rendez-vous à Rio, où Arnaud et Randy ne manqueront pas de monter là-haut !

J. ARSOUILLE - © WWW.MOTO-NET.COM
Reproduction intégrale interdite sans autorisation préalable
(reproduction partielle : cliquez ici)
 

 

Vous avez quelque chose (d'intéressant) à déclarer ?

Parce que la liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas, Moto-Net.Com vous donne la parole. Pour poster un commentaire, vous devez avoir un Espace personnel sur Moto-Net.Com.

Soyez courtois, constructifs et argumentez vos commentaires !
Ceci n'est pas le Forum de Moto-Net, mais un espace réservé aux commentaires de nos articles : la rédaction se réserve le droit de supprimer tout ou partie des messages personnels, anonymes, injurieux ou s'éloignant du sujet de l'article. Merci de votre compréhension !

 
 
 
Vous avez déjà un Espace perso Moto-Net.Com ?
 
  
  
 
 
 
Vous n'avez pas encore d'Espace personnel ?

L'espace personnel Moto-Net.Com vous permet de :
Faire des économies avec la Carte Premium MNC !
Commenter nos articles
Recevoir automatiquement les annonces qui vous intéressent
Gérer vos dépôts d'annonces (modification, stats de consultation, etc.)
Gérer vos abonnements aux newsletters

Créez votre compte Moto-Net.Com

pixel.gif (807 octets)
  Titre précédent Titre suivant
 _
 OCCASIONS MOTOS Vendre une moto
Annonce Moto-Net : MV AGUSTA 910 BRUTALE 910 9990 €
MV AGUSTA 910 BRUTALE 910 (9990 €)
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 1050 tiger 1050 se 8990 €
TRIUMPH 1050 tiger 1050 se (8990 €)
Annonce Moto-Net : HARLEY-DAVIDSON 1800 TOURING ULTRA CLASSI 35500 €
HARLEY-DAVIDSON 1800 TOURING ULTRA CLASSI (35500 €)
Annonce Moto-Net : YAMAHA 1300 XV CU STRYKER 9700 €
YAMAHA 1300 XV CU STRYKER (9700 €)
Annonce Moto-Net : KTM 85 SX-GR 2011 d'occasion 2410 €
KTM 85 SX-GR 2011 d'occasion (2410 €)
Annonce Moto-Net : HONDA 1300 CB 1300 5500 €
HONDA 1300 CB 1300 (5500 €)
Annonce Moto-Net : HARLEY-DAVIDSON 1584 Dyna Wide Glide 12350 €
HARLEY-DAVIDSON 1584 Dyna Wide Glide (12350 €)
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 675 DAYTO R ABS 12190 €
TRIUMPH 675 DAYTO R ABS (12190 €)
Annonce Moto-Net : MOTO GUZZI 1400 CALIFORNIA 1400 TOURING ABS 15900 €
MOTO GUZZI 1400 CALIFORNIA 1400 TOURING ABS (15900 €)
 RECHERCHE OCCASIONS
Marque
Modèle
Catégorie
Cylindrée
Mise en circulation entre et
Région
Budget mini (€) euros
Budget maxi (€) euros
Vendeur      IndifférentParticulier Pro
Uniquement les annonces avec photo
Uniquement les occasions sous garantie
Toutes les occasions
Motos à -de 1500€
Annonces du jour
 Passer une annonce
 Forfaits professionnels
 Cote moto
A LIRE DANS CETTE RUBRIQUE
Remise des prix FIM 2003 à Dubai Remise des prix FIM 2003 à Dubai
La cérémonie de remise des prix de la FIM aux champions du monde 2003 s'est déroulée samedi soir à Dubai, aux Emirats Arabes Unis : pilotes et constructeurs s'étaient mis sur leur 31 pour recevoir leurs trophées des mains du président Francesco Zerbi. (6 commentaires)
La vérité officielle sur la mort de Kato La vérité officielle sur la mort de Kato
La commission d'enquête chargée de déterminer les causes de la mort de Daijiro Kato sur le circuit de Suzuka, lors du GP du Japon en avril, vient de publier ses conclusions officielles. (34 commentaires)
Rossi s'impose et fait durer le suspens Rossi s'impose et fait durer le suspens
Le dernier Grand Prix de la saison a permis à Stoner et à De Puniet de réaliser une course magnifique en 125 et 250. En MotoGP, Rossi confirme sa domination et officialise son départ sans dévoiler sa destination... Compte rendu et classement final. (3 commentaires)
Docteur Rossi et Mister Yam... Docteur Rossi et Mister Yam...
Valentino Rossi a finalement attendu la fin de saison pour annoncer officiellement qu'il quittait Honda, confirmant les rumeurs qui couraient depuis plusieurs mois mais sans dévoiler sa destination, même si les négociations sont très avancées avec Yam... (7 commentaires)
Suspens en 250 ! Suspens en 250 !
Alors que les titres 125 et MotoGP sont déjà attribués, la bagarre a fait rage en 250 ce week-end à Philip Island, même si Poggiali semblait pouvoir se contenter de son avance de 25 points sur Elias et Rolfo... Compte rendu d'un GP à suspens !
Tous les articles Moto GP 2003
Vous êtes actuellement 171 lecteurs simultanés
LE FIL ACTU

Les BMW S1000RR HP4 passent à l'ABS Pro
Freiner sur l'angle ne posera plus le moindre problème aux possesseurs de HP4, grâce à la mise à jour du système ABS de leur moto. Facturé 380 euros en Allemagne, l'ABS Pro sera disponible à partir d'octobre 2014 dans les concessions BMW... (8 commentaires)

Dunlop délocalise sa production de pneus moto... en France
Délocalisation à l'envers ? Le géant du pneumatique Goodyear vient de faire savoir que ses pneus Dunlop destinés aux motos de compétition ne seront plus conçus, développés et fabriqués à Birmingham (Angleterre)... mais à Montluçon (France). Explications. (10 commentaires)

Essai Skyliner S et Majesty S : plus belle la ville
Cet été, MBK et Yamaha lancent simultanément leurs nouveaux scooters urbains : le Skyliner S et le Majesty S. Identiques en tous points, ces deux nouveautés 2014 se présentent comme de parfaits véhicules pour circuler en ville. Test entre deux averses ! (20 commentaires)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de MBK
MBK vient de boucler le premier semestre 2014 sur une hausse de +42,8% avec 1332 immatriculations ! Le directeur des ventes MBK en France, Clément Villet, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (17 commentaires)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de Quadro
Quadro vient de boucler le premier semestre 2014 sur une hausse de +30,4% avec 408 immatriculations. Le directeur commercial de l'importateur Quadro en France RMF, Philippe Monceyron, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (3 commentaires)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de Suzuki
Suzuki vient de boucler le premier semestre 2014 sur une hausse de +1,9% avec 6280 immatriculations. Le responsable marketing de la marque japonaise en France, Dominique Li-Pat-Yuen, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (3 commentaires)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de Kawasaki
Kawasaki vient de boucler le premier semestre 2014 sur une hausse de +5,2% avec 7580 immatriculations. Le responsable marketing de la marque japonaise en France, Antoine Coulon, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (1 commentaire)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de Harley-Davidson
Harley-Davidson vient de boucler le premier semestre 2014 sur une hausse de +6,1% avec 4803 immatriculations. Le directeur marketing de la marque américaine en France, Xavier Crépet, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (2 commentaires)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de BMW
BMW vient de boucler le premier semestre 2014 sur une hausse de +8,9% et totalise 6750 immatriculations. Le directeur général de la marque allemande en France, Marcel Driessen, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (4 commentaires)

Premier semestre 2014 : le bilan marché de KTM
KTM vient de boucler le premier semestre 2014 sur une baisse de -4% et totalise 3168 immatriculations. Le président de la marque autrichienne en France, Éric Antunes, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Bilan et interview. (4 commentaires)

>> Toute l'actualité moto 
 Suivez Moto-Net.Com sur Suivez Moto-Net.Com sur Twitter

L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
15 ans d'information moto : toute l'actualité moto depuis 1999 !
 24 Heures Moto 2013
 Assurance moto
 Balades et Evénements
 Bol d'Or 2014
 Business
 Criminalité
 Culture
 Dark Dog Moto Tour 2014
 Découverte
 Emploi
 Endurance
 Environnement
 Equipement
 Essais et Tests
 Guides pratiques
 Jeu moto GP Challenge
 La vidéo du vendredi
 Lobbying
 Marché moto 2014
 Moto GP 2014
 Nouveautés 2014
 Nouveautés 2015
 Occasions moto
 People
 Permis moto
 Portraits
 Pratique
 Presse et Multimédia
 Rallyes routiers 2014
 R&D
 Sécurité routière
 Sport
 Tout-terrain
 Voyages moto
 WSBK 2014
Annonces occasions Actualité Essais Equipement Annuaire des pros Agenda Forums Bons plans Contact Mon compte