L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
(Publicité)
LE FIL ACTU









NEWSLETTER
Moto-Net par e-mail
Offres spéciales des partenaires de Moto-Net
INTERACTIF
Agenda moto
Débats et opinions
Tchats en direct
Espace personnel
Nouveaux forums
Expo lecteurs
Sélection de sites
Bon plans moto
Moto-Net sur Facebook
Moto-Net sur Twitter
Road books
Outils webmasters
RAVAM
Contactez Moto-Net

Vous êtes actuellement 159 lecteurs simultanés

(Publicité)
MOTO GP 2003 Moto-Net.Com le Journal moto du net GP DE REPUBLIQUE TCHEQUE Paris, 20/8/2003 
Brno les trois bastons

Paris - 20/8/2003. Le circuit de Brno en République tchèque a été dimanche le théâtre de trois superbes courses. Un maître mot domine les trois catégories : baston ! Le compte rendu complet de J. Arsouille, idole des jeunes et des umbrella girls.


Réagissez le premier !
0
Ajouter un commentaire Imprimer cet article Envoyer cet article par email Partager cet article sur votre site S'abonner aux flux RSS Moto-Net.Com Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Twitter Partager

Le circuit de Brno en République tchèque a été dimanche le théâtre de trois superbes courses à l’occasion de la 10ème manche du championnat du monde. Un maître mot domine les trois catégories : baston ! Le compte rendu complet de J. Arsouille, idole des jeunes et des umbrella girls.

125 : le plein de rebondissements

Première ligne constituée de Alex de Angelis, qui signe sa deuxième pole de la saison, Jenkner, Cecchinello et Pedrosa. La deuxième est formée par Perugini, Nieto, Luthi - qui n'a pas encore 17 ans ! - et Talmacsi. Au départ Pedrosa fait le hole shot devant Jenkner, Luthi et Talmacsi, surgis de la deuxième ligne. Suivent Dovisioso, Perugini, de Angelis, Barbera, Nieto et Cecchinello. Jenkner passe rapidement en tête, pendant que Talmacsi passe 3ème. Cecchinello, encore plus mal parti que de Angelis, revient 9ème. Jenkner et Pedrosa tentent de s'échapper et prennent quelques longueurs. Luthi passe devant Talmacsi afin de ne pas se laisser distancer. Les positions sont déjà étirées au premier passage.

Pedrosa reprend le commandement au début du 2ème tour, tandis que Luthi a refait son retard sur les leaders. De Angelis, lui, mène la chasse en 4ème position devant Dovisioso, Perugini, Barbera, Cecchinello, Talmacsi qui rétrograde et Nieto.

La KTM de Vincent semble étonnamment plus performante aux mains de Kallio...Suit, à quelques longueurs... Mika Kallio, sur la KTM ex-Arnaud Vincent, visiblement bien améliorée (lire Arnaud Vincent viré par KTM, Moto-Net du 5 août 2003)... Passes d'armes assez chaudes entre Barbera, Perugini et Cecchinello, ce dernier finissant par rouler dans l'herbe, sans dommage autre qu'un nuage de poussière. Kallio passe Nieto et Talmacsi. De Angelis est le plus rapide et revient sur les 3 leaders, ramenant avec lui Perugini, Dovisioso et Cecchinello. C'est plus difficile pour Nieto, Kallio et Barbera qui sont légèrement distancés. Talmacsi, malgré son bon départ, est encore plus loin. Jenkner et Pedrosa se passent et se repassent, de Angelis fait la jonction au début du 4ème tour. Perugini a accéléré et revient lui aussi, tandis que Cecchinello réagit et passe Dovisioso pour tenter également de rejoindre les leaders. Au 4ème passage, tandis que Jenkner reprend le commandement, Cecchinello aligne le meilleur tour en course. Jenkner, Luthi et Pedrosa se présentent de front un peu plus loin et c'est Pedrosa qui en fait les frais, Luthi passant 2ème.

Une magnifique course riche en rebondissements en 125Les leaders sont maintenant en groupe de 6 : Jenkner, Luthi, Pedrosa, de Angelis, Perugini et Cecchinello sont regroupés. De Angelis passe Pedrosa. Luthi prend la tête à Jenkner au prix d'un superbe chassé-croisé. Cecchinello passe Perugini, puis Jenkner voit de Angelis survolté le passer et prendre aussitôt la tête à Luthi. Cecchinello passe 4ème. Perugini passe 5ème devant Pedrosa, qui semble faire la course d'attente qui lui est habituelle.

Au 7ème tour, Cecchinello passe 3ème et Perugini, agressif, passe Luthi en force. Au 11ème, de Angelis ralentit brusquement, bouchonnant légèrement Jenkner. Cecchinello en profite pour prendre la tête. Profitant des bagarres des leaders, Barbera et Dovisioso sont légèrement revenus. Pedrosa passe Perugini en 3ème position. Dans un droite, on voit soudain Cecchinello perdre le contrôle de sa machine, roue arrière bloquée. Jenkner qui était dans son aspi ne peut l'éviter et vole par dessus sa moto, mais sans dommage autre que matériel. Cecchinello a cassé son vilebrequin. Plus de peur que de mal pour les 2 pilotes, mais le championnat du monde s'est envolé avec leurs machines ! Du coup, Pedrosa mène un groupe de 4 pilotes en compagnie de Perugini, Luthi et Nieto bien revenu. Dovisioso est à quelques longueurs alors que de Angelis qui a relancé sa machine est 13ème. Pedrosa tente d'accélérer en tête, tandis que de Angelis revient 9ème au 10ème tour, puis 8ème au 11ème ! Dans le groupe de tête, Nieto fait une embardée en réaccélérant trop tôt et tombe sous les roues de Luthi, qui comme Jenkner quelques tours plus tôt s'envole sur le tremplin que forme la moto de Nieto. Mais pour Luthi, l'envolée sera terrible, sa moto se disloquant littéralement alors qu'il est projeté dans les graviers tel un pantin désarticulé. Bilan : une légère fracture du bassin et de nombreuses et douloureuses contusions.

L’arrivée dans l’ordre : Pedrosa, Perugini, De AngelisLes deux leaders du championnat se retrouvent alors seuls en tête avec Dovisioso plus loin, suivi de Barbera, Kallio sur la KTM, puis de Angelis. A six tours de l'arrivée, Pedrosa semble à nouveau tenter d'accélérer pour rouler seul devant, mais Perugini s'accroche. Un peu plus loin, Kallio 5ème revient sur Barbera, mais c'est de Angelis 7ème qui roule le plus vite de tous ! A quatre tours de la fin, Pedrosa semble réussir à distancer Perugini, Dovisioso est à 6 secondes, Barbera et Kallio 2 secondes plus loin et de Angelis qui revient toujours comme une balle n'est qu'à 1,5 seconde de Kallio ! A trois tours de l'arrivée, Pedrosa a pris un avantage qui semble définitif sur Perugini. Barbera et Kallio ont rejoint Dovisioso. De Angelis fond littéralement sur eux. A deux tours, alors que Pedrosa a presque 1 seconde d'avance sur Perugini et que la messe semble dite pour la victoire, rien n'est joué en revanche pour la 3ème place ! Barbera a doublé Dovisioso, de Angelis a fait la jonction et double de suite Kallio. A l'entame du dernier tour, Pedrosa a 2 secondes d'avance sur Perugini et de Angelis a lâché Kallio. Les positions resteront jusqu'à l'arrivée. Mike Di Meglio prend le point de la 15ème place. Au championnat, Pedrosa avec 162 points accroît son avance sur Perugini (137), Dovisioso passe de 5ème à 3ème (112), de Angelis passe 4ème (108) devant Cecchinello et Jenkner qui ont perdu toute chance de titre du fait de leur chute.

250 : Randy confirme et revient dans la course au titre

Première ligne : Poggiali, de Puniet, Nieto, Elias : les favoris sont là ! En deuxième ligne on trouve Battaini, Rolfo, Guintoli et West. Hugo Marchand est 12ème sur la grille, Éric Bataille 15ème, Erwan Nigon 19ème. Au départ, c'est Tony Elias qui fait le hole shot devant Poggiali, Randy et Nieto. Suivent Rolfo, Guintoli bien parti, Porto, Bataille auteur du meilleur départ (4ème ligne sur la grille !) et Battaini. Randy passe rapidement 2ème devant Poggiali, tandis que Rolfo passe Nieto. En revanche, Erwan Nigon chute dès le premier virage. Rapidement, Randy passé premier devant Elias et Poggiali prennent quelques longueurs sur Rolfo, Nieto, Guintoli, Porto et Battaini qui a passé et distancé Bataille. Hugo Marchand est 10ème juste derrière lui. Rolfo ramène Nieto sur les 3 leaders. Poggiali passe 2 à l'entame du 2ème tour. Porto, au prix du meilleur tour, revient sur Guintoli et ramène Battaini. Porto double Guintoli dès la liaison faite. Au passage du 3ème tour, les huit leaders sont ensemble, quelques longueurs devant Marchand qui a passé Bataille. West abandonne sur casse moteur.

De Puniet magistral en 250Au 4ème tour, Randy en tête accélère toujours et fait le meilleur tour. Les positions s'étirent. Nieto semble avoir des difficultés à suivre le rythme en tête de course. Au 5ème tour, ça se confirme : seuls Poggiali et Elias un peu plus loin suivent la cadence imposée par Randy. Plus loin, Bataille a été dépassé par Matsudo et Marchand roule seul 9ème, une seconde devant eux. Katia Poensgen est 22ème, vexant quelques "machos" dont son coéquipier Van Lagemaat. Au 6ème tour, c'est Elias qui fait le meilleur tour, recollant ainsi les deux leaders. Rolfo est 4ème à 8/10ème, Nieto et Porto sont encore 1,3 seconde plus loin, Battaini et Guintoli à une seconde de plus derrière eux. Marchand 10ème a été doublé par Matsudo, Bataille est toujours 11ème.

Les écarts s'accroissent légèrement entre les différents groupes. Poggiali prend la tête juste avant le 9ème passage. Quelques virages plus loin, Elias en profite pour prendre la 2ème place à Randy au prix d'un intérieur superbe. Rolfo s'accroche toujours et revient même légèrement. Elias passe en force en tête juste avant le 10ème passage et met du charbon, distançant rapidement Poggiali de quelques longueurs. L'espagnol aligne un superbe chrono, égalant en course le temps de qualif de Randy ! Mais au 12ème tour, Elias se fait une petite chaleur et se voit rejoindre par Poggiali et De Puniet, Poggiali reprenant rapidement la tête. Randy repasse à son tour Elias qui le repasse deux virages plus loin. Un demi tour plus tard, Elias rentre large et Randy en profite aussitôt. Marchand est toujours 10ème mais Faubel a passé Bataille désormais 12ème. Sylvain Guintoli, lui, a repassé Battaini. Elias reprend la 2ème place à Randy au prix d'un de ces intérieurs virils dont il a le secret. Mais le français ne s'en laisse pas compter, repasse Elias qui le redouble aussitôt ! Jolie lutte entre les deux hommes. Au 15ème tour, les 3 hommes mènent Rolfo de 2,5 secondes, Nieto est 5 secondes plus loin, 1 seconde devant Porto, Guintoli et Battaini étant à 4 secondes derrière l'argentin. Faubel prend la 10ème place à Hugo Marchand, Éric Bataille est toujours 12ème.

A trois tours de l'arrivée, Elias reprend le commandement à Poggiali, surprenant le san marinais au passage. Poggiali fait le freinage à Elias un peu plus loin mais sort large : Elias et Randy en profitent pour repasser ! Dans l'avant-dernier tour, Randy reprend la tête et Poggiali profite de l'écart fait par Elias pour passer 2ème. Un peu plus loin, Poggiali tente un freinage à Randy mais sort large et manque de percuter Elias en reprenant la corde. L'espagnol reprend cependant la 2ème position mais il a laissé Randy prendre quelques longueurs d'avance. Elias prend la tête à l'aspiration mais sort large en bout de ligne droite et se fait redoubler par Randy et Poggiali. Poggiali profite de sa survitesse pour prendre la tête mais Randy reprend aussitôt le commandement dans le très technique pif paf.

De Puniet revient à 15 points du leader au championnat...Dans la bagarre, Poggiali rentre un peu large et Elias passe aussitôt par la brèche ouverte. Poggiali repasse mais Elias reprend l'intérieur suivant, sort large mais tient l'extérieur et reste deuxième, les deux motos à la limite ! Randy De Puniet a profité de la bagarre de ses poursuivants pour prendre une avance qu'Elias et Poggiali n'arriveront plus à combler : victoire de Randy de Puniet devant Elias et Poggiali. Suivent Rolfo, qui a fait toute la course en embuscade seul 4ème, Porto, Nieto qui fait la mauvaise affaire au championnat, Battaini, Guintoli. Hugo Marchand finit 11ème devant Éric Bataille 12ème. Katja Poensgen finit 20ème. Au championnat, les positions se resserrent derrière Poggiali (145 points), Nieto (136), Rolfo qui a marqué des points à toutes les courses (135), Randy De Puniet relancé (130) et Elias (126). Randy est donc revenu à 15 points du leader...

Moto GP : Rossi revient, Gibernau confirme, Ducati est bien présent !

Première ligne : Rossi les cheveux rouges et Gibernau devancent Biaggi, 3ème sur la grille de son circuit fétiche, devant Capirossi. Deuxième rang : Checa, Bayliss, Hayden qui confirme ses progrès et Ukawa en embuscade. Olivier Jacque partira de la 11ème position. Départ canon de Bayliss qui fait le hole shot devant Rossi, Biaggi et Gibernau. Rossi passe tout de suite Biaggi, rapidement suivi par Gibernau. Suivent Capirossi, Checa, Hayden, Barros, Melandri. Biaggi repasse Gibernau dans le double gauche. Au premier passage, Bayliss passse en tête avec un petit écart sur Rossi, Biaggi, Gibernau, Capirossi, Checa, encore un léger écart avant Hayden, Barros, Ukawa, Melandri, Nakano et Jacque. Au début du 2ème tour, Capirossi passe Gibernau qui le repasse aussitôt. Checa ramène Hayden sur les 5 hommes de tête. Au 3ème tour, Cairossi et Gibernau refont leur ballet, Capirex passant dans le pif, Gibernau repassant dans le paf de la chicane, très technique. Bayliss a été le plus rapide au 2ème tour mais ses poursuivants n'ont pas été distancés pour autant, les écarts au chrono étant minimes. Rossi tente de faire le freinage à Bayliss mais sort trop large et manque se faire passer par Biaggi. Du coup, Biaggi tente le freinage sur Rossi au virage suivant, et sort trop large à son tour. Gibernau en profite pour passer le romain.

La catégorie reine voit le retour de Rossi, la confirmation de Gibernau et le maintien de DucatiAu 4ème passage on a quasiment 7 pilotes ensemble, l'écart entre Capirossi et Checa étant de 2-3 longueurs, Ukawa et Barros un peu plus loin. 5ème passage, Capirossi semble peiner à suivre les quatre premiers. OJ est toujours 10ème derrière Barros à 6 secondes de Bayliss. Au 6ème passage, Bayliss a creusé un léger écart sur Rossi suivi comme son ombre et avec une apparente facilité par Gibernau, Biaggi et Cairossi un peu plus loin, et Checa et Hayden ensuite. Capirossi, sentant Biaggi décrocher, le passe dans le pif mais Biaggi le reprend dans le paf ! Barros double Ukawa pour la 8ème place. Les positions restent inchangées au cours des 7ème et 8ème tour mais les 5 hommes de tête roulent à nouveau groupés. Au 9ème tour, Bayliss qui vient de décrocher de l'arrière voit passer Rossi et lui reprend aussitôt le commandement. Décidément, Bayliss n'est pas celui que Vale double le plus facilement, loin s'en faut ! Au tour suivant, Rossi retente, cette fois dans le paf, mais Bayliss reprend à nouveau la tête à la faveur d'une meilleure position en sortie de courbe. Qu'à cela ne tienne, Vale se porte dans le même mouvement à son intérieur et lui refait un magistral freinage dans le double droite ! Voyant Vale prendre le large, Gibernau fait à son tour un superbe intérieur à Bayliss et passe 2ème. Au 11ème passage, Rossi a 6/10ème d'avance sur Gibernau suivi par Bayliss, Biaggi et Capirossi. Suivent dans l'ordre Checa et Hayden puis Barros, Ukawa et Edwards qui a passé OJ. Au 12ème tour, Gibernau et Bayliss parviennent à rejoindre Rossi mais Biaggi a plus de mal, Capirossi derrière lui. Gibernau passe Rossi à l'entrée de la chicane et lui ferme proprement la porte à la sortie. Pendant ce temps, Capirossi a passé Biaggi en 4ème position. Au 13ème tour, Gibernau, Rossi et Bayliss se voient rejoindre par Capirossi alors que Checa a passé Biaggi visiblement en proie à des difficultés.

Ducati confirme son rôle de sérieux outsiderAu 14ème tour, Bayliss menaçant Rossi à l'entrée de la chicane, Rossi retarde son freinage, passe Gibernau mais sort trop large et voit Gibernau et les deux Ducati le doubler ! Ukawa a repassé Barros, OJ est 13ème. Juste avant la ligne, Gibernau qui s'était retourné voit Bayliss en profiter aussitôt et lui piquer le commandement. Dans le droite qui suit la ligne, Rossi passe Capirossi à l'intérieur en même temps que Gibernau passe Bayliss de même ! Un vrai ballet Honda-Ducati ! Deux virages plus loin, Gibernau à l'extérieur, Bayliss au milieu et Rossi à l'intérieur freinent de front : c'est Rossi qui s'en sort premier devant Gibernau et Bayliss ! Chaud ! Gibernau est collé à la roue de Rossi pendant que Bayliss et Capirossi font l'élastique mais restent au contact, sans toutefois qu'aucun ne puisse passer. A 5 tours de l'arrivée, Cairossi passe Bayliss dont la moto bouge de plus en plus. OJ repasse Edwards pour la 12ème place. A 3 tours de l'arrivée, Rossi n'arrive toujours pas à lâcher Gibernau qui le suit avec une apparente facilité, pendant que les 2 Ducati bougent de plus en plus pour tenter de rester au contact. Malheureusement, à 2 tours de la fin, la Ducati de Capirossi le lâche et le contraint à l'abandon. Du coup, Bayliss a perdu le contact avec les deux Honda. Dans l'avant-dernier tour, Rossi rentre un peu fort dans le double droite et Gibernau en profite aussitôt pour passer en tête. Plus loin, Rossi, en freinant plus tard que Gibernau, sera contraint d'élargir sa trajectoire pour ne pas le percuter, et se voit distancer de quelques longueurs par son meilleur copain...

Rossi, Gibernau et Bayliss sur le podiumVale sort alors un dernier tour de folie pour revenir sur Sete, lui faire un freinage de dingue et conserver l'avantage jusqu'au bout malgré la pression du catalan ! Rossi reprend alors ses facéties et se fait passer un boulet à la cheville, qui ne le quittera plus jusqu'au podium ! Bayliss complète le trio gagnant, Checa fait une excellente 4ème place devant Biaggi 5ème et Hayden 6ème. OJ passe finalement 11ème. Au championnat, Rossi conforte évidemment sa première place avec 212 points, Gibernau confirme qu'il est le challenger le plus crédible avec 178 points devant Biaggi (141). Capirossi (97) voit revenir Bayliss à un point (96), suivis de Checa, 1ère Yamaha avec 78 points.

J. ARSOUILLE - © WWW.MOTO-NET.COM
Reproduction intégrale interdite sans autorisation préalable
(reproduction partielle : cliquez ici)
 

 

Vous avez quelque chose (d'intéressant) à déclarer ?

Parce que la liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas, Moto-Net.Com vous donne la parole. Pour poster un commentaire, vous devez avoir un Espace personnel sur Moto-Net.Com.

Soyez courtois, constructifs et argumentez vos commentaires !
Ceci n'est pas le Forum de Moto-Net, mais un espace réservé aux commentaires de nos articles : la rédaction se réserve le droit de supprimer tout ou partie des messages personnels, anonymes, injurieux ou s'éloignant du sujet de l'article. Merci de votre compréhension !

 
 
 
Vous avez déjà un Espace perso Moto-Net.Com ?
 
  
  
 
 
 
Vous n'avez pas encore d'Espace personnel ?

L'espace personnel Moto-Net.Com vous permet de :
Faire des économies avec la Carte Premium MNC !
Commenter nos articles
Recevoir automatiquement les annonces qui vous intéressent
Gérer vos dépôts d'annonces (modification, stats de consultation, etc.)
Gérer vos abonnements aux newsletters

Créez votre compte Moto-Net.Com

pixel.gif (807 octets)
  Titre précédent Titre suivant
 _
 OCCASIONS MOTOS Vendre une moto
Annonce Moto-Net : HARLEY-DAVIDSON 1250 VRSC V-ROD VRSCAW 12900 €
HARLEY-DAVIDSON 1250 VRSC V-ROD VRSCAW (12900 €)
Annonce Moto-Net : HONDA 125 VT SHADOW 125 1990 €
HONDA 125 VT SHADOW 125 (1990 €)
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 1600 THUNDERBIRD 1600 ABS 10990 €
TRIUMPH 1600 THUNDERBIRD 1600 ABS (10990 €)
Annonce Moto-Net : YAMAHA 0 GRIZZLY 700 13999 €
YAMAHA 0 GRIZZLY 700 (13999 €)
Annonce Moto-Net : KAWASAKI 1400 ZZR 1400 ABS 5390 €
KAWASAKI 1400 ZZR 1400 ABS (5390 €)
Annonce Moto-Net : QUADRO 350 3D 350D 5490 €
QUADRO 350 3D 350D (5490 €)
Annonce Moto-Net : SUZUKI 1000 GSXR1000 6190 €
SUZUKI 1000 GSXR1000 (6190 €)
Annonce Moto-Net : HONDA 125 sh 1150 €
HONDA 125 sh (1150 €)
Annonce Moto-Net : YAMAHA 1300 FJR FJR 1300 AE 17390 €
YAMAHA 1300 FJR FJR 1300 AE (17390 €)
 RECHERCHE OCCASIONS
Marque
Modèle
Catégorie
Cylindrée
Mise en circulation entre et
Région
Budget mini (€) euros
Budget maxi (€) euros
Vendeur      IndifférentParticulier Pro
Uniquement les annonces avec photo
Uniquement les occasions sous garantie
Toutes les occasions
Motos à -de 1500€
Annonces du jour
 Passer une annonce
 Forfaits professionnels
 Cote moto
A LIRE DANS CETTE RUBRIQUE
Remise des prix FIM 2003 à Dubai Remise des prix FIM 2003 à Dubai
La cérémonie de remise des prix de la FIM aux champions du monde 2003 s'est déroulée samedi soir à Dubai, aux Emirats Arabes Unis : pilotes et constructeurs s'étaient mis sur leur 31 pour recevoir leurs trophées des mains du président Francesco Zerbi. (6 commentaires)
La vérité officielle sur la mort de Kato La vérité officielle sur la mort de Kato
La commission d'enquête chargée de déterminer les causes de la mort de Daijiro Kato sur le circuit de Suzuka, lors du GP du Japon en avril, vient de publier ses conclusions officielles. (34 commentaires)
Rossi s'impose et fait durer le suspens Rossi s'impose et fait durer le suspens
Le dernier Grand Prix de la saison a permis à Stoner et à De Puniet de réaliser une course magnifique en 125 et 250. En MotoGP, Rossi confirme sa domination et officialise son départ sans dévoiler sa destination... Compte rendu et classement final. (3 commentaires)
Docteur Rossi et Mister Yam... Docteur Rossi et Mister Yam...
Valentino Rossi a finalement attendu la fin de saison pour annoncer officiellement qu'il quittait Honda, confirmant les rumeurs qui couraient depuis plusieurs mois mais sans dévoiler sa destination, même si les négociations sont très avancées avec Yam... (7 commentaires)
Suspens en 250 ! Suspens en 250 !
Alors que les titres 125 et MotoGP sont déjà attribués, la bagarre a fait rage en 250 ce week-end à Philip Island, même si Poggiali semblait pouvoir se contenter de son avance de 25 points sur Elias et Rolfo... Compte rendu d'un GP à suspens !
Tous les articles Moto GP 2003
Vous êtes actuellement 159 lecteurs simultanés
LE FIL ACTU

Bagster peaufine son configurateur de selle moto
La marque française Bagster vient d'améliorer son outil de configuration de selle en ligne. Grâce à lui et en quelques clics, les motards peuvent créer leur selle personnalisée. Une fois les couleurs, matières et options choisies, le devis est prêt !

WSBK 2014 : le Qatar confirmé mais l'Afrique du Sud annulée
La FIM vient d'annoncer que l'épreuve finale du World Superbike 2014 à Losail était confirmée, et qu'elle se disputera de nuit ! En revanche, celle censée se disputer le 19 octobre à Phakisa est annulée... Elle pourrait (conditionnel !) être remplacée.

Victory Magnum : le bagger Cross Country customisé
Victory vient de dévoiler une deuxième nouveauté cette année : après le bobber Gunner, la jeune marque de motos américaines nous présente sa propre version custom du bagger Cross Country, dénommée Magnum. Attention les yeux ! (2 commentaires)

Moto 500 cc 2-temps de GP : plutôt YZR500 ou Ronax ?
Balayée par le 4-temps, la motorisation 2-temps sur motos de route garde la cote chez de nombreux motards, marqués par les exploits de pilotes de Grand Prix tels que Rainey ou Rossi. Justement, leurs motos sont à vendre : à vos chéquiers, prêts, partez ! (6 commentaires)

A la rencontre de Sylvain Barrier, pilote WSBK 2014
Vainqueur deux fois de suite de la coupe FIM de Superstock 1000, Sylvain Barrier est l'un des plus grands espoirs de la vitesse moto française. Sans ses blessures en début de saison, il aurait d'ailleurs pu jouer le titre Evo en World Superbike. Portrait. (1 commentaire)

Triumph soutient la Distinguished Gentleman's Ride 2014
La Distinguished Gentleman's Ride est une balade en ville(s) qui doit servir à lutter contre deux fléaux : le cancer de la prostate et... la perception négative des motards dans la société ! En 2014, Triumph en sera le partenaire principal. Présentation. (4 commentaires)

Polaris se catapulte dans le trois-roues avec le Slingshot
À l'instar de son voisin et rival canadien BRP, le géant américain Polaris a décidé d'investir le créneau du trois-roues récréatif... Ses futurs clients vont effectivement pouvoir se marrer : le Slingshot développe pas moins de 173 ch et 225 Nm. Action ! (6 commentaires)

Doublé de Musashi RT Harc Pro (Honda) aux 8H de Suzuka
Les vainqueurs de l'édition 2013 des 8 Heures de Suzuka ont de nouveau imposé leur Honda CBR1000RR Fireblade en 2014, devant deux Suzuki GSX-R1000. Neuvième de l'épreuve japonaise, la Yamaha R1 du GMT94 prend les commandes du championnat d'Endurance...

Reportage au Show Bike Aquitaine : le Daytona Beach à la française !
Le Show Bike Aquitaine fêtait son 20ème anniversaire les 27, 28 et 29 juin 2014. Moto-Net.Com ne pouvait rater cette concentration qui est en passe de devenir l'un des événements moto les plus importants de l'Hexagone ! Reportage et galerie photos. (15 commentaires)

MotoGP : Camier remplace Hayden pour deux Grands Prix
Opéré une énième fois au poignet, Nicky Hayden ne pourra pas participer à son Grand Prix d'Indianapolis (USA), ni au suivant à Brno (République tchèque). Pour le remplacer, l'équipe Drive M7 Aspar a fait appel à un top pilote, top dispo : Leon Camier. (3 commentaires)

>> Toute l'actualité moto 
 Suivez Moto-Net.Com sur Suivez Moto-Net.Com sur Twitter

L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
15 ans d'information moto : toute l'actualité moto depuis 1999 !
 24 Heures Moto 2013
 Assurance moto
 Balades et Evénements
 Bol d'Or 2014
 Business
 Criminalité
 Culture
 Dark Dog Moto Tour 2014
 Découverte
 Emploi
 Endurance
 Environnement
 Equipement
 Essais et Tests
 Guides pratiques
 Jeu moto GP Challenge
 La vidéo du vendredi
 Lobbying
 Marché moto 2014
 Moto GP 2014
 Nouveautés 2014
 Nouveautés 2015
 Occasions moto
 People
 Permis moto
 Portraits
 Pratique
 Presse et Multimédia
 Rallyes routiers 2014
 R&D
 Sécurité routière
 Sport
 Tout-terrain
 Voyages moto
 WSBK 2014
Annonces occasions Actualité Essais Equipement Annuaire des pros Agenda Forums Bons plans Contact Mon compte